20 juin 2017 / 18:51 / il y a 2 mois

SALON-Leonardo ne réduira pas sa part dans le missilier MBDA

PARIS, 20 juin (Reuters) - Leonardo ne réduira pas sa participation dans le missilier européen MBDA car l'Italie considère que ce secteur est stratégique, a déclaré mardi à Reuters le patron de la fédération italienne des industries de la défense.

Airbus et BAE Systems ont chacun 37,5% du capital de MBDA et le groupe de défense italien le solde.

"La décision commune est que (Leonardo) doit rester dans MBDA", a dit Guido Crosetto, ex-membre de la commission parlementaire de la Défense et président de l'AIAD, la fédération italienne de l'aéronautique et de l'espace, de la défense et de la sécurité.

Leonardo s'est abstenu de tout commentaire.

Mauro Moretti, l'ex-administrateur délégué de Leonardo, avait dit que le groupe italien discutait avec Airbus de MBDA et du constructeur d'avions régionaux ATR.

Leonardo avait signalé par le passé qu'il aimerait être plus présent au capital d'ATR, où réside également Airbus, tandis que l'avioneur européen passait pour être intéressé par la participation de l'italien dans MBDA.

"Le secteur des missiles est stratégique et en conséquence Leonardo reste dans MBDA", a expliqué une source au fait du dossier. "L'Italie ne peut renoncer à cette valeur ajoutée".

La décision reflète le souhait clair et net du ministère de la Défense et des forces armées de l'Italie, a ajouté la source.

Giulia Segreti, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below