20 juin 2017 / 17:16 / dans 5 mois

Aviva se désengage à son tour du secteur du tabac

LONDRES, 20 juin (Reuters) - Aviva, numéro un de l‘assurance vie en Grande-Bretagne, a entrepris de vendre pour un milliard de livres sterling (1,14 milliard d‘euros) d‘obligations et d‘actions qu‘il possède dans des fabricants de cigarettes, se joignant ainsi à un mouvement international de désengagement de l‘industrie du tabac.

Les français Axa et Scor ont ainsi annoncé l‘an dernier qu‘ils se retiraient du secteur du tabac en raison des conséquences sanitaires du tabagisme.

Aviva a pris cette décision en novembre et la met en oeuvre depuis. L‘assureur britannique ne vend toutefois pas les investissements réalisés au nom de tiers.

“Nous avons décidé de cesser d‘investir dans l‘industrie du tabac et nous allons vendre au fil du temps”, a dit une porte-parole d‘Aviva. “Nous jugeons le tabac ‘aussi nuisible que prévu lorsqu‘il est consommé’ et nous réexaminons depuis un certain temps désormais notre position d‘investissement.”

Cet examen a débuté au début de l‘année 2016, a-t-elle précisé.

Parmi les autres assureurs n‘ayant aucun investissement dans l‘industrie du tabac figurent le français Covea et le néerlandais Achmea.

Aviva a déclaré que la plupart de ces cessions étaient achevées ou en cours mais il n‘a pas été en mesure de fournir une date pour la conclusion de ce programme.

A fin 2016, environ 0,25% des 450 milliards de livres d‘actifs gérés par Aviva, y compris pour tiers, était placé dans le secteur du tabac, a dit la porte-parole. (Simon Jessop; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below