20 juin 2017 / 12:31 / dans 5 mois

GB-S&P pourrait baisser sa note avant de savoir les termes du Brexit

LONDRES, 20 juin (Reuters) - Standard & Poor’s pourrait ne pas attendre de connaître les termes du divorce entre le Royaume-Uni et l‘Union européenne (UE) pour prendre une décision concernant la note de crédit du pays, très probablement pour l‘abaisser à nouveau, a déclaré mardi à Reuters le responsable des dettes souveraines de l‘agence de notation.

Cette dernière a retiré au Royaume-Uni son “triple A” à la suite du vote de juin 2016 en faveur d‘un Brexit, abaissant sa note de deux crans à AA, assortie d‘une perspective négative.

A la question de savoir s‘il attendrait la fin des négociations sur le Brexit, ouvertes lundi, pour revoir la note du pays, Moritz Krämer a répondu: “Non, nous ne sommes pas obligés d‘attendre.”

“Nous examinerons le Royaume-Uni tous les six mois (...) et si nécessaire plus souvent (...). Nous surveillerons les conséquences économiques, les implications pour les finances publiques, les implications sur le plan constitutionnel comme pour la situation de l‘Ecosse (...) et des éléments comme la devise et si elle peut garder son statut de monnaie de réserve.”

Moritz Krämer, qui parlait en marge de la conférence Euromoney, a ajouté que la prochaine décision serait très probablement un abaissement, la perspective étant négative. (John Geddie, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below