15 juin 2017 / 19:13 / il y a 2 mois

LEAD 1-Le principal fonds de pension suédois se retire de six compagnies

(Actualisé avec réactions ExxonMobil et Entergy § 5-6-7)

OSLO, 15 juin (Reuters) - Le plus important fonds de pension suédois, AP7, a décidé de revendre les parts qu'il détient dans six entreprises accusées selon lui d'enfreindre l'Accord de Paris sur le climat.

L'AP7, qui finance les retraites de près de 3.5 millions de Suédois, a décidé de sanctionner ExxonMobil, Gazprom , TransCanada Corp, Westar, Entergy et Southern Corp pour violation de l'Accord approuvé par 195 pays en décembre 2015, lors de la Cop21.

"Depuis la dernière évaluation faite en décembre 2016, l'Accord de Paris dans la Convention-cadre des Nations Unies est l'une des règles que nous incluons dans notre évaluation", dit l'AP7 dans un communiqué publié jeudi.

Il note qu'ExxonMobil, Entergy et Southern ont lutté contre l'entrée en vigueur dans la législation américaine de l'Accord sur le climat. Il accuse Gazprom de chercher à exploiter le pétrole dans la partie russe de l'Arctique, et condamne les projets de TransCanada de construire de gros oléoducs en Amérique du Nord.

ExxonMobil a exprimé son désaccord avec la décision prise par l'AP7, qui selon elle, "n'a pas communiqué sur son processus de suivi".

"Nous avons fait entendre haut et fort notre soutien à l'Accord de Paris, dans lequel nous voyons un cadre à l'échelle mondiale afin de limiter les risques du changement climatique", dit l'entreprise dans un communiqué envoyé par email.

Entergy a pour sa part estimé qu'une telle décision était "infondée". "Entergy prône ardemment les politiques de carbone intelligent depuis plus de dix ans.(...) En 2016, nos émissions de CO2 avaient baissé d'environ 20% par rapport à 2000", s'est défendue l'entreprise dans un communiqué.

Les militants écologistes se sont félicités de la décision prise par l'AP7, et ont appelé les autres investisseurs ayant des parts dans les entreprises sanctionnées à suivre cette voie.

"Les investissements socialement responsables sont la clé pour atteindre les objectifs fixés par l'Accord de Paris, et la décision prise par l'AP7 aujourd'hui est une étape importante qui va dans la bonne direction", a dit à Reuters le responsable de Greenpeace Nordic pour la campagne de finance durable.

"Nous espérons que d'autres gros détenteurs de parts, comme le fonds de pension norvégien, feront la même chose", a ajouté Martin Norman. Selon lui, la décision de l'AP7 est le premier cas de cession de parts fondé sur l'Accord de Paris. (Gwladys Fouche, Hélène Dauschy pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below