8 juin 2017 / 14:04 / dans 4 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street prudente pour le "Super Thursday"

8 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert jeudi sans grand changement, les investisseurs faisant preuve de vigilance pour une journée très chargée avec le témoignage de l‘ancien patron du FBI, James Comey, devant le Sénat américain, et les élections législatives au Royaume-Uni.

Wall Street a appris avant l‘ouverture que la Banque centrale européenne (BCE) avait maintenu ses taux inchangés lors de sa réunion monétaire, autre événement d‘un jeudi qualifié de “Super Thursday” par les analystes.

L‘indice Dow Jones gagne 0,06% à 21.187,96 points quelques minutes après l‘ouverture. Le Standard & Poor’s 500 , plus large, prend 0,07% à 2.434,88 et le Nasdaq Composite est quasiment inchangé à 6.297,73.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a supprimé la référence à des “risques baissiers” pesant sur les perspectives économiques de la zone euro dans sa déclaration préalable à sa conférence de presse.

L‘institut d‘émission a revu à la baisse les prévisions d‘inflation de la zone euro jusqu‘en 2019 pour tenir compte du recul des prix du pétrole, ce qui fait reculer l‘euro de 0,34%, sous 1,122 dollar.

Les investisseurs sont très prudents avec également l‘audition de James Comey, l‘ancien directeur du FBI congédié par Donald Trump, qui témoigne à partir de 14h00 GMT devant le Congrès sur des soupçons de collusion entre la campagne de président américain et la Russie et sur d‘éventuelles pressions qu‘aurait exercées Donald Trump sur l‘enquête du FBI.

Les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage sont très légèrement inférieurs aux attentes mais l‘unique statistique du jour n‘a pas eu d‘impact sur les marchés en cette journée très chargée.

Autre événement de la journée, les élections législatives, convoquées par la Première ministre britanniques Theresa May, dont les résultats seront connus tard dans la soirée en Europe.

Du coté des actions américaines, Alibaba a dit s‘attendre attend à une croissance de son chiffre d‘affaires comprise entre 45% et 49% sur son exercice 2018. Le titre gagne plus de 11% à 140 dollars, son record depuis son entrée en Bourse en 2014.

Yahoo prend 8,5%, la plus forte hausse du S&P 500, profitant des annonces d‘Alibaba. Yahoo, qui a été racheté par Verizon, conserve une participation de 15,5% dans le groupe chinois.

En Europe, le CAC 40, qui s‘est retourné à la baisse lors de la conférence de presse de Mario Draghi, perd 0,15% à l‘heure de l‘ouverture de Wall Street. Le Footsie à Londres cède 0,27% et le Dax à Francfort gagne 0,37%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Laetitia Volga pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below