8 juin 2017 / 14:14 / il y a 2 mois

LEAD 1-La BCE n'envisage plus de baisser ses taux

(Actualisé avec déclarations de Draghi et contexte)

par David Mardiste et Francesco Canepa

TALLINN/FRANCFORT, 8 juin (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a abandonné jeudi toute référence à d'éventuelles baisses de taux face à l'amélioration des perspectives économiques dans la zone euro, même si la faiblesse persistante de l'inflation l'a amenée à maintenir en l'état sa politique monétaire ultra-accommodante.

Le statu quo sur les taux et les rachats d'actifs était largement anticipé et c'est davantage sur la tonalité de son discours que la BCE était attendue ce jeudi.

Dans le communiqué accompagnant sa décision, elle a déclaré qu'elle s'attendait à maintenir ses taux à leurs niveaux actuels pour une période prolongée et bien au-delà de la fin de ses rachats d'actifs. Elle a ainsi fait disparaître la mention d'une possible baisse de taux qui figurait depuis longtemps dans cette formule.

Son président Mario Draghi a pour sa part supprimé la référence à des "risques baissiers" pesant sur les perspectives économiques de la zone euro dans sa déclaration préalable à sa conférence de presse.

"Nous considérons que les risques entourant les perspectives de croissance sont dans l'ensemble équilibrés", a-t-il dit.

Eurostat, l'agence européenne de la statistique, a relevé quelques heures auparavant son estimation de la croissance dans la zone euro au premier trimestre, à 0,6% par rapport aux trois mois précédents et à 1,9% sur un an.

La BCE a de son côté relevé ses prévisions de croissance jusqu'en 2019 mais, pour refléter le recul des cours du pétrole, elle a en revanche abaissé ses anticipations d'inflation, qu'elle voit désormais à 1,5% cette année, soit 0,2 point de moins qu'en mars.

Hors énergie et prix alimentaires, elle voit désormais l'inflation de base à 1,4% en 2018 et à 1,7% en 2019, contre respectivement 1,5% et 1,8% en mars.

"AUCUNE VOIX DISSONANTE"

La BCE en conclut qu'"un degré très significatif d'accommodation monétaire reste nécessaire" pour accélérer la hausse des prix, qui reste éloignée de son objectif d'une progression légèrement inférieure à 2%.

Le taux de refinancement, principal instrument de la politique monétaire de la BCE, reste à zéro, le taux de la facilité de dépôt à -0,40% et le taux de prêt marginal à 0,25%.

La BCE a aussi maintenu le montant mensuel de ses rachats d'actifs à 60 milliards d'euros et a prévu de poursuivre ce programme d'assouplissement quantitatif (QE) au moins jusqu'en décembre, conformément au calendrier déjà en vigueur.

Mario Draghi a déclaré que le conseil des gouverneurs de la BCE n'avait pas débattu d'une réduction progressive de ces rachats d'actifs. Il a assuré n'avoir entendu "aucune voix dissonante" au sein du conseil malgré les critiques émises en Allemagne et dans d'autres pays contre cette politique jugée bien trop accommodante.

"Rien de significatif n'est intervenu sur l'inflation en dehors du prix du pétrole et du prix de l'alimentation (...) l'inflation sous-jacente est demeurée la même d'une année sur l'autre", a-t-il souligné.

L'euro a un peu accentué son repli après ces diverses annonces, passant même brièvement sous 1,12 dollar.

"Les déclarations d'aujourd'hui ont été largement conformes aux attentes et la solidité récente de l’euro est susceptible de se maintenir", juge toutefois Tim Graf, directeur de la stratégie macro de State Street Global Markets EMEA.

La position nuancée de la BCE, alors que la zone euro connaît sa plus forte croissance économique depuis la crise financière de 2007-2009, s'explique aussi par le lourd endettement aussi bien public que privé dans certains pays comme l'Italie ou le Portugal et par la perspective d'élections législatives en Allemagne puis en Italie.

Aucune annonce sur le QE n'est attendue avant l'automne. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below