7 juin 2017 / 06:18 / dans 3 mois

Allemagne/Indicateurs-Inflation annuelle confirmée à 1,4% en mai

BERLIN/FRANCFORT, 14 juin (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois :

* L‘INFLATION RETOMBE EN MAI

14 juin - Les prix à la consommation, calculés à partir de normes européennes harmonisées, sont en baisse de 0,2% en mai par rapport à avril et en hausse de 1,4% sur un an, a dit mercredi Destatis, office fédéral de la statistique, confirmant ainsi ses premières estimations fournies le mois dernier.

La hausse des prix à la consommation sur un an, qui avait accéléré à 2,0% en avril, retombe ainsi sous l‘objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d‘une inflation légèrement en-deçà de 2% pour l‘ensemble de la zone euro.

Calculé selon les normes nationales, la baisse de 0,2% des prix sur un mois est également confirmée pour le mois de mai, tout comme le taux d‘inflation de 1,5% sur un an.

Tableau

* REPLI INATTENDU DE L‘INDICE ZEW EN JUIN

13 juin - Le moral des investisseurs allemands a accusé en juin un recul inattendu après avoir atteint le mois dernier son meilleur niveau depuis juillet 2015, montre l‘enquête mensuelle publiée mardi par l‘institut ZEW.

L‘indice ZEW a fléchi à 18,6 après 20,6 en mai. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une progression à 21,5.

Le sous-indice des conditions actuelles a toutefois augmenté à 88,0 contre 83,9, dépassant le consensus qui était à 85,0.

Les anticipations ont légèrement diminué mais sans remettre en cause les perspectives de croissance de la première économie d‘Europe, a souligné le ZEW.

“Les perspectives demeurent favorables pour l‘économie allemande. La croissance positive dans la zone euro au premier trimestre 2017 n‘y est pas pour rien”, a commenté dans un communiqué Achim Wambach, le président de l‘institut basé à Mannheim.

* HAUSSE SURPRISE DES IMPORTATIONS EN AVRIL

9 juin - Les exportations ont progressé plus que prévu en avril mais les importations ont également affiché une hausse surprise, entraînant de ce fait une réduction de l‘excédent commercial de la première économie d‘Europe.

En données corrigées des variations saisonnières, les exportations ont progressé de 0,9% sur un mois en avril, tandis que les importations ont avancé de 1,2%, montrent les données publiées vendredi par l‘Office fédéral de la statistique.

Les économistes interrogés par Reuters s‘attendaient à une hausse de 0,3% pour les exportations et une baisse de 1,0% pour les importations.

Ces derniers chiffres ramènent l‘excédent commercial de l‘Allemagne à 19,8 milliards d‘euros en avril contre 19,9 milliards mars (chiffre révisé à la hausse après 19,6 milliards en première estimation). Le consensus était à 20,3 milliards d‘euros.

L‘excédent des comptes courants, qui mesure le flux des biens, des services et des investissements, a reculé à 15,1 milliards d‘euros, contre 31,1 milliards d‘euros en mars (chiffre révisé).

Tableau

* HAUSSE DE 0,8% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN AVRIL

8 juin - La production industrielle a augmenté plus que prévu en avril, selon les données publiées jeudi par le ministère de l‘Economie, renforçant les espoirs qu‘elle contribuera à prolonger la reprise de la première économie de la zone euro, après le chiffre décevant des commandes à l‘industrie.

Cette production a augmenté de 0,8% en avril alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 0,5%.

La production dans le secteur de l‘énergie et celle de biens intermédiaires ont largement contribué à cette performance.

La hausse du mois de mars a pour sa part été révisée en baisse de 0,1%, à contre -0,4% lors de la précédente estimation.

Tableau

* BAISSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES COMMANDES À L‘INDUSTRIE

7 juin - Les commandes à l‘industrie ont diminué bien plus que prévu en avril, donnant à penser que le secteur secondaire a débuté le deuxième trimestre du mauvais pied, selon les données publiées mercredi par le ministère de l‘Economie.

Ces commandes ont baissé de 2,1%, alors que les économistes interrogés par Reuters ne projetaient qu‘un recul de 0,4% après une progression, revue légèrement en hausse, de 1,1% en mars.

Le ministère observe que le nombre de gros contrats a été en deçà de la normale en avril et si l‘on ajuste les chiffres en fonction de cela, les commandes sont inchangées sur le mois.

Il ajoute qu‘un léger redressement de la production et des ventes et un climat des affaires excellent plaident pour une amélioration continue et progressive de la situation industrielle.

La demande intérieure a décrû de 0,2% et la demande à l‘exportation de 3,4%.

La baisse des commandes est tout particulièrement sensible pour les biens d‘équipement, où l‘on observe un tassement de 3,6% (de 5,7% à l‘exportation).

Tableau

Les indicateurs allemands en temps réel

Les indicateurs publiés en mai (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below