6 juin 2017 / 07:26 / il y a 4 mois

BOURSE-Roche chute après les résultats décevants de son étude Aphinity

6 juin (Reuters) - Le titre Roche chutait mardi dans les premiers échanges à la Bourse de Zurich, le groupe pharmaceutique ayant dévoilé les résultats d‘une étude clinique dans le traitement du cancer du sein jugés peu convaincants par les investisseurs et les analystes.

Vers 07h20 GMT l‘action recule de 4,79% à 252,20 francs suisses, accusant de loin le plus fort repli de l‘indice helvète SMI et du Stoxx 600.

Roche a publié lundi les résultats de son étude clinique Aphinity de phase III évaluant l‘efficacité de son traitement Perjeta combiné avec Herceptin et une chimiothérapie contre le cancer du sein.

Cette étude a montré une réduction de 19% du risque de récurrence de cancer ou de décès à comparer à un traitement associant uniquement Herceptin et une chimiothérapie.

Dans une note, les analystes de JPMorgan soulignent qu‘ils s‘attendaient à un taux proche, de 20%, mais estiment que ce résultat constitue néanmoins une “déception” pour le marché.

“Malheureusement, les détails de l‘étude Aphinity n‘ont pas été du tout convaincants”, a poursuivi un opérateur de marché basé à Zurich.

L‘action Roche ne réagit que ce mardi à cette étude car la Bourse de Zurich était restée fermée lundi.

Les résultats de l‘étude soulèvent plus de questions qu‘ils n‘apportent de réponses, jugent pour leur part les analystes de Berenberg.

“Il est toujours possible de croire que Perjeta peut être aussi important que Herceptin, mais Roche devra travailler dur pour construire ce marché pour Perjeta”, poursuivent-ils dans une note.

Selon les analystes de Kepler Cheuvreux, les résultats de l‘étude Aphinity montrent que le traitement Perjeta de Roche en tant qu‘adjuvant ne pourrait être utilisé que dans des cas minoritaires pour des patientes à hauts risques.

Ils ont donc réduit leur estimation de chiffre d‘affaires pour Perjeta, ce qui les conduit à abaisser de 2% leur objectif de cours sur Roche.

“Nous pensons que les attentes du consensus sur l‘amélioration des marges de Roche devront être abaissées, et que ce sera un coup dur pour le sentiment” autour du titre, notent les analystes de Kepler. (Blandine Hénault, avec Joshua Franklin, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below