2 juin 2017 / 14:03 / il y a 3 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre sans tendance claire après l'emploi

2 juin (Reuters) - Wall Street a ouvert sans grand changement vendredi, une heure après la publication de chiffres mensuels de l'emploi inférieurs aux attentes qui suggèrent un essoufflement du rebond du marché du travail aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones perd 2,43 points, soit 0,01%, à 21.141,75 points quelques minutes après l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,03% à 2.429,31 et le Nasdaq Composite progresse de 0,14% à 6.255,728.

Le nombre de créations d'emplois a diminué en mai aux Etats-Unis, contrairement aux attentes, et les chiffres des deux mois précédents ont été révisés à la baisse.

Le taux de chômage a en revanche reculé à un plus bas de 16 ans, à 4,3%, contre 4,4% en avril, alors que le salaire horaire moyen a augmenté de 0,2%, comme attendu par le consensus.

Le dollar s'est orienté nettement à la baisse face à un panier de devises internationales de référence et les contrats à terme sur les indices de Wall Street ont réduit leurs gains.

Sur le marché obligataire, le rendement de l'emprunt d'Etat à 10 ans a reculé, passant sous 2.17%, un plus bas depuis novembre 2016.

Bien que le fléchissement du nombre d'emplois créés le mois dernier puisse soulever des inquiétudes au sujet de la santé de l'économie, le scénario d'une hausse des taux d'intérêt lors de la réunion monétaire de la Réserve fédérale, les 13 et 14 juin, reste largement privilégié par les marchés.

"Une hausse des taux d'intérêt est toujours d'actualité, mais les prochaines informations devront être meilleures pour que la Fed poursuive son programme de resserrement monétaire au second semestre," a déclaré Thomas Julien, économiste de Natixis.

Sur le marché actions, les titres des banques américaines sont les premiers pénalisés par ces statistiques. Bank of America perd 1,8%, JPMorgan 0,8% Citigroup 0,7% et Goldman Sachs 0,9%.

A la hausse, Broadcom gagne 5,27%, deuxième plus forte hausse du S&P, plusieurs intermédiaires ayant relevé leur objectif de cours après les résultats trimestriels du groupe publiés jeudi.

Les cours du pétrole évoluent en baisse d'environ 1,5%, sous les 50 dollars le baril, la décision de Donald Trump de sortir les Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat ayant ravivé les craintes d'une surabondance de l'offre.

Peu impactées par les données de l'emploi américain, les principales places boursières d'Europe évoluent dans le vert, bénéficiant notamment de la hausse du secteur automobile.

Le CAC 40 parisien prend 0,4%, le Dax allemand 1,18% et le FTSE britannique 0,14%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below