1 juin 2017 / 10:50 / il y a 4 mois

LEAD 1-PPG renonce à lancer une offre hostile sur Akzo Nobel

(Actualisé avec déclarations du DG de PPG, réaction d‘Akzo, contexte)

AMSTERDAM, 1er juin (Reuters) - PPG Industries a annoncé jeudi qu‘il ne lancerait pas d‘offre hostile sur Akzo Nobel après le rejet par le fabricant néerlandais de peintures et de revêtements de ses approches successives depuis mars, dont la dernière en date s‘élevait à 26,3 milliards d‘euros.

Le droit néerlandais interdit désormais au groupe américain de tenter une nouvelle approche sur Akzo Nobel pendant une période de six mois.

Michael McGarry, directeur général de PPG, a précisé que l‘entreprise avait tenté, en vain, une dernière approche la semaine dernière.

“De ce fait, nous pensons qu‘il est dans le meilleur intérêt de PPG et de ses actionnaires de retirer notre offre sur Akzo Nobel à ce stade”, a-t-il ajouté.

Le groupe néerlandais a dit de son côté “prendre acte” du retrait de l‘offre de PPG, tout en réaffirmant sa détermination à accélérer la croissance de ses activités et à en améliorer la rentabilité.

Après avoir perdu jusqu‘à 3,6% dans la foulée de l‘annonce du retrait de l‘offre de PPG, le titre Akzo Nobel ne cédait plus, vers 10h40 GMT, que 1,15% à 73,65 euros, les investisseurs ayant déjà largement inscrit dans les cours la décision du groupe américain, au vu de la farouche opposition d‘Akzo Nobel.

Akzo a remporté lundi une victoire judiciaire contre certains de ses actionnaires, emmenés par le fonds activiste Elliott Advisors, quand le tribunal de commerce d‘Amsterdam a rejeté la demande faite par ces derniers d‘une convocation immédiate d‘une assemblée générale extraordinaire pour évincer le président du groupe néerlandais, Antony Burgmans.

Akzo Nobel a répété à chaque fois qu‘il a repoussé les offres de PPG qu‘une fusion entre les deux entreprises serait défavorable aux salariés, que les groupes n‘avaient pas la même culture, que les autorités de la concurrence y trouveraient à dire et que son indépendance était indispensable aux intérêts nationaux des Pays-Bas.

En avril, le groupe a présenté une stratégie pour rester indépendant, reposant essentiellement sur la scission de sa division chimie.

Malgré le recul de ce jeudi, le titre Akzo Nobel reste en hausse de près de 24% depuis le début de l‘année contre +8,4% pour l‘indice regroupant les valeurs européennes de la chimie sur la période. (Toby Sterling; Marc Angrand, Bertrand Boucey et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below