31 mai 2017 / 17:24 / dans 6 mois

Barclays continue à se désengager du marché africain

LONDRES/JOHANNESBURG, 31 mai (Reuters) - Barclays va vendre pour 1,5 milliard de livres (1,72 milliard d‘euros) d‘actions de Barclays Africa Barclays Africa Group, une opération marquant une nouvelle étape dans son désengagement du continent africain au profit des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne.

La banque britannique avait annoncé en mars 2016 la vente d‘une participation de 62,3% dans Barclays Africa Group. L‘opération de mercredi réduira sa part à quelque 28%. La banque pourrait n‘en conserver au final qu‘environ 15%.

Le groupe a indiqué qu‘il vendrait ses titres à de gros investisseurs, dont le sud-africain Public Investment Corporation (PIC).

Il s‘agit de la deuxième vente depuis que le groupe a annoncé, début 2016, son intention de se désengager de la plupart de ses activités en Afrique.

Barclays compte en partie sur cet apport de fonds pour répondre aux exigences de fonds propres établies par la Banque d‘Angleterre en novembre et rendues publiques début mai. .

Cette opération “représente une étape clé dans l‘exécution de notre stratégie et la restructuration de Barclays”, a déclaré le directeur général de la banque, Jes Staley, dans un courriel envoyé mercredi.

Par ailleurs, Barclays se désengage également de Barclays Bank Egypt et Barclays Bank of Zimbabwe. (Lawrence White et Tiisetso Motsoeneng, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below