31 mai 2017 / 17:19 / dans 4 mois

L'ABE a sa place à Francfort après le Brexit, dit Merkel

BERLIN, 31 mai (Reuters) - L‘Allemagne estime que Francfort est en droit d‘accueillir l‘Autorité bancaire européenne (ABE) après son transfert de Londres dans le cadre du processus “infiniment complexe” du Brexit, a déclaré mercredi la chancelière Angela Merkel.

L‘Allemagne “est prédestinée à héberger le superviseur bancaire européen car avec Francfort nous avons déjà un centre (financier) propre”, a-t-elle dit lors d‘une conférence bancaire à Berlin.

Angela Merkel a réaffirmé que sa priorité, dans les négociations qui vont s‘ouvrir en juin, serait de régler le statut des ressortissants de l‘UE vivant au Royaume-Uni et vice versa, mais elle a souligné que ce ne serait qu‘un élément parmi beaucoup d‘autres dans la procédure de sortie dont les conséquences se feront sentir pendant des années.

“La Grande-Bretagne est un partenaire, la Grande-Bretagne est un pays ami”, a-t-elle dit, “mais (elle est) prise dans la toile infiniment complexe d‘un marché étroitement imbriqué.”

Parmi les “complexités sans fin”, elle a cité pêle-mêle les formalités pour les “250.000 chiens et chats” qui passent la frontière chaque année, les contrats d‘assurance pour les voyages, les transferts de frais médicaux et la protection des consommateurs.

“Tout cela est déjà beaucoup pour le premier jour, mais il faudra aussi des garanties dans la durée pour que le terrain de jeu reste le même”, a-t-elle averti. (Andreas Rinke, Véronique Tison pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below