30 mai 2017 / 13:02 / dans 4 mois

Grève des routiers-Des stations-service à sec en Ile-de-France

PARIS, 30 mai (Reuters) - Une quarantaine de stations-service de la région parisienne étaient en pénurie mardi au quatrième jour de la grève des transporteurs de matières dangereuses, selon le groupe Total et l‘Union française des industries pétrolières (Ufip).

A l‘appel du syndicat CGT, des chauffeurs de camions-citernes sont en grève depuis ce week-end à l‘appui de revendications sur les salaires et les conditions de travail.

Une porte-parole de Total a déclaré à Reuters que plus de 40 des 340 stations-service du groupe en région parisienne étaient à sec. Le travail est en outre ralenti dans trois des neuf dépôts pétroliers, où des grévistes organisent des barrages filtrants.

La situation est sous contrôle, a précisé une porte-parole de l‘Ufip, même si le réflexe de certains automobilistes de se précipiter à la pompe lors des mouvements de grève provoque localement de longues files d‘attente.

L‘Ufip indiquait lundi que les opérateurs pétroliers avaient anticipé ce mouvement de grève et pris des mesures pour assurer l‘approvisionnement.

Selon le site internet de la fédération professionnelle, la France compte plus de 200 dépôts pétroliers et environ 11.000 stations-service. (Bate Felix, avec Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below