30 mai 2017 / 06:12 / il y a 3 mois

CORR-Ryanair-Bénéfice record en 2016-2017, conforme aux attentes

(Bien lire au §8 que Ryanair opère dans 34 pays, et non 33)

DUBLIN, 30 mai (Reuters) - Ryanair a annoncé mardi un bénéfice net record au titre de l'exercice 2016-2017, et ce malgré une baisse marquée du prix moyen des billets d'avion du fait d'une situation de surcapacités et de la décision des électeurs britanniques de quitter l'Union européenne lors du référendum du 23 juin.

Le transporteur à bas coûts irlandais, première compagnie aérienne européenne en termes de passagers, a ajouté que l'exercice qui vient de commencer se caractériserait à la fois par une nouvelle progression de son résultat net et par la poursuite, à un rythme toutefois ralenti, du repli du prix moyen des billets d'avion.

Neil Sorahan, directeur financier de Ryanair, a ainsi précisé que ce prix moyen devrait reculer de 5% sur les six premiers mois, à fin septembre, de l'exercice 2017-2018 puis de 8% sur le second semestre de l'exercice. Sur l'ensemble de l'exercice 2016-2017, clos le 31 mars, ce prix moyen a baissé de 13%.

Le directeur financier de Ryanair s'est par ailleurs dit "un peu moins optimiste sur les prix" de l'été que certains concurrents.

Sur l'exercice clos fin mars, Ryanair a dégagé un bénéfice net en hausse de 6%, à 1,316 milliard d'euros, un chiffre dans le bas de sa fourchette d'un résultat allant de 1,3 à 1,35 milliard d'euros mais conforme au consensus des analystes, fourni par l'entreprise, de 1,315 milliard.

Vers la mi-octobre, Ryanair avait réduit de 5% sa fourchette de prévisions initiales pour 2016-2017, allant de 1,375 à 1,425 milliard d'euros, du fait de la chute de la livre dans la foulée du vote en faveur du Brexit.

Pour l'exercice en cours, la compagnie dit tabler sur un bénéfice net allant de 1,40 à 1,45 milliard d'euros, contre un consensus, toujours fourni par elle, de 1,455 milliard.

Ryanair, qui assure 1.800 vols quotidiens dans 34 pays, a dit avoir transporté 120 millions de passagers en 2016-2017, soit un total en progression de 13% par rapport à 2015-2016. Son objectif d'arriver à 130 millions en 2017-2018 implique une hausse de quelque 8% du trafic passagers.

"Nous sommes contents de publier une hausse du bénéfice après impôts de 6% (...) et ce en dépit de conditions d'activité difficiles du fait d'une série d'incidents en matière de sécurité en Europe, d'une réorientation des capacités charter de l'Afrique du Nord, de la Turquie et de l'Egypte vers l'Europe et d'une forte baisse de la livre après le vote de juin 2016 en faveur du Brexit", déclare Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, cité dans le communiqué de résultats.

Il a ajouté dans une présentation vidéo que l'impact de l'attentat suicide de Manchester du 22 mai, qui a fait 22 morts, sur les réservations devrait être limité sous réserve qu'il n'y ait pas d'autres attentats. (Conor Humphries, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below