28 mai 2017 / 10:59 / dans 7 mois

LEAD 1-Libération d'un Français enlevé en RDC au mois de mars

(Actualisé avec confirmation des autorités congolaises)

PARIS, 28 mai (Reuters) - Un otage français et trois ressortissants congolais enlevés le 1er mars dans l‘est de la République démocratique du Congo (RDC) lors de l‘attaque d‘une mine de la société canadienne Banro par des miliciens ont été libérés samedi, a annoncé le ministère congolais de l‘Intérieur dimanche.

Le président français, Emmanuel Macron, a salué cette libération. “Il félicite l‘ensemble des acteurs qui ont oeuvré à sa libération, en particulier les autorités de la République démocratique du Congo pour leur mobilisation et l‘efficacité de leur action”, indique un communiqué de l‘Elysée.

Le ministère français des Affaires étrangères avait confirmé début mars qu‘un Français figurait parmi des personnes enlevées dans l‘est de RDC et le groupe canadien Banro avait annoncé que des hommes armés avaient enlevé cinq de ses salariés.

Banro avait précisé que trois Congolais et un Tanzanien figuraient également parmi les personnes kidnappées. Le ressortissant tanzanien avait déjà été libéré.

Banro, qui exploite quatre mines d‘or dans l‘est de la RDC, est régulièrement la cible de mineur illégaux et de bandes armées. (Jean-Baptiste Vey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below