23 mai 2017 / 11:18 / dans 4 mois

LEAD 1-La Cie des Alpes réaffirme vouloir ouvrir son capital en 2017

(Actualisé avec déclarations du PDG)

PARIS, 23 mai (Reuters) - La Compagnie des Alpes, qui a publié mardi des résultats en hausse au premier semestre de son exercice décalé, s‘est dit confiant dans ses perspectives du deuxième semestre et dans l‘ouverture de son capital avant la fin 2017.

Des conditions plus favorables, au plan économique comme politique, devraient permettre de parvenir à un accord avec plusieurs investisseurs potentiels, a déclaré son PDG.

“Nous avons besoin de partenaires (...) L‘opération ne s‘est pas réalisée (...) J‘espère vraiment conclure cette année, le contexte est plus porteur”, a dit Dominique Marcel, commentant les résultats du groupe.

Selon une source proche du dossier, les négociations ont été suspendues avant l‘élection présidentielle française et devraient redémarrer prochainement.

L‘exploitant de stations de ski et de parcs de loisirs est en discussions depuis plus d‘un an avec le conglomérat chinois Fosun, propriétaire du Club Med, ainsi qu‘avec d‘autres investisseurs, pour financer son expansion internationale.

Un accord avait d‘abord été annoncé pour la fin 2016 ou le début 2017. En mars dernier, Dominique Marcel avait dit espérer y parvenir “bien avant la fin 2017”.

Aucune indication n‘a été donnée, mardi, sur le montant de cette participation. Jusqu‘ici, le PDG a laissé entendre qu‘elle n‘excéderait pas 10%.

Pendant l‘été 2016, des élus locaux s‘étaient élevés contre l‘ouverture du capital du groupe, refusant de “laisser brader les stations de ski françaises aux étrangers”.

La Compagnie des Alpes exploite 11 stations de ski et 13 parcs de loisirs. Elle est contrôlée à 40% par la Caisse des dépôts, qui a toujours dit sa volonté de demeurer son actionnaire de référence.

Les autres principaux actionnaires sont, selon les données de Thomson Reuters, la famille Blas (8,7%), le Crédit agricole CAGR.PA (6,9%) et le groupe BPCE (4,9%).

Le groupe a réalisé un résultat net part du groupe de 58,3 millions d‘euros (+7,0%) au premier semestre 2016-20147, un résultat opérationnel de 100,3 millions (+2,3%), un excédent brut opérationnel métier (EBOM) de 167,9 millions (+1,8%) et un chiffre d‘affaires de 460,12 millions (+3,7%).

Pour ses domaines skiables, le groupe envisage une progression de son activité supérieure à 3,5% sur l‘ensemble de l‘exercice et confirme qu‘il atteindra une marge d‘EBO légèrement supérieure à son objectif.

Pour ses parcs de loisirs (Astérix, Grévin, Walibi, Futuroscope), le second semestre devrait être en croissance par rapport à la même période de l‘exercice précédent alors même que l‘effet de base est défavorable.

Le communiqué:

bit.ly/2qRHixH

Gilels Guillaume et Dominique Vidalon, avec Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below