22 mai 2017 / 14:07 / dans 4 mois

ECLAIRAGE-Vu de France, LafargeHolcim penche toujours plus vers la Suisse

* Jan Jenisch, venu du suisse Sika, nouveau DG du cimentier

* Il remplace Eric Olsen, ancien de Lafarge

* Le pouvoir continue de pencher vers la Suisse-CGT

* Interrogations sur les sites français et la R&D-source

* Jan Jenisch comprend la culture des sociétés suisses-Berenberg

par Gilles Guillaume

PARIS, 22 mai (Reuters) - L‘arrivée à la tête de LafargeHolcim du patron du chimiste suisse Sika est accueillie en France comme la preuve que le pouvoir à la tête du cimentier franco-suisse penche toujours plus vers Zurich.

Le groupe, né en 2015 de la fusion du groupe français de matériaux et de son concurrent helvétique, prévoyait initialement une stricte parité à la tête du nouvel ensemble, avec notamment deux coprésidents issus de chaque groupe, ainsi qu‘un directeur général au profil international mais proposé par Lafarge.

Or Bruno Lafont, ex-PDG de Lafarge et coprésident de LafargeHolcim, ne s‘est pas représenté à la dernière assemblée générale du groupe, laissant la présidence au seul Suisse Beat Hesse. Après l‘annonce de la démission du franco-américain Eric Olsen, ex-Lafarge, sur fond d‘affaire de paiements à des groupes armés en Syrie, la direction générale revient maintenant à une autre personnalité du monde suisse des affaires, Jan Jenisch.

De nationalité allemande, il dirigeait jusqu‘à présent le groupe suisse Sika, par ailleurs engagé actuellement dans un bras de fer contre sa prise de contrôle par le français Saint-Gobain.

“La parité du début était une vitrine, on sait pertinemment que la dynamique profite à Zurich”, estime Sylvain Moreno, représentant CGT chez Lafarge. “Lafarge a toujours sa place, mais ce sont les Suisses qui tiennent les rênes.”

Le syndicat craint aussi qu‘un autre équilibre au coeur de l‘accord originel - le siège opérationnel à Zurich et le centre de R&D à Lyon chez Lafarge - ne soit remis en question à son tour.

“Le nouveau DG va accélérer le passage en Suisse de LafargeHolcim”, ajoute une source française proche de Lafarge. “Je crois que Bercy a des craintes sur les sites français, en particulier le centre de recherche.”

Aucun commentaire n‘a pu être obtenu dans l‘immédiat au ministère de l‘Economie.

“UN OUTSIDER”

Bercy était monté au créneau en 2015 lorsque plusieurs actionnaires suisses d‘Holcim avaient exigé une modification des termes initiaux du projet. Mais l‘année suivante, Emmanuel Macron, alors ministre de l‘Economie, avait reconnu que l‘Etat français disposait de peu d‘armes pour éviter ce qu‘il avait alors qualifié de “défaite”.

“Nous n‘étions pas en position de nous opposer au rapprochement de Lafarge-Holcim car nous ne sommes pas actionnaires et nous ne parlons pas d‘intérêts stratégiques ou de souveraineté au même titre qu‘Alcatel”, déclarait-il dans une interview aux Echos. “Les motivations sont financières et actionnariales avec des considérations d‘optimisation fiscale. Je n‘ai jamais défendu cette opération. C‘est une défaite, mais c‘est la vie des affaires.”

Aucun commentaire n‘a pu être obtenu dans l‘immédiat auprès de LafargeHolcim.

Certains analystes financiers reconnaissent eux aussi à demi-mot que LafargeHolcim devient une entreprise suisse, mais sans voir d‘un mauvais oeil l‘arrivée de Jan Jenisch.

Si, sous la houlette d‘Eric Olsen, les résultats financiers du groupe ont dépassé le consensus coup sur coup au quatrième trimestre 2016 et au premier trimestre 2017, certains demandent depuis le début la nomination d‘une personnalité véritablement extérieure aux deux groupes pour sortir de la crise franco-suisse qui a donné naissance à LafargeHolcim.

“Un outsider avec une expérience de l‘industrie est requis au nom de la crédibilité”, commente Berenberg dans une note de recherche. “Nul doute que M. Jenisch comprendra aussi très bien la culture d‘entreprise d‘une société suisse comme LafargeHolcim.” (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below