18 mai 2017 / 10:00 / il y a 6 mois

BOURSE-Les titres exposés au Brésil chutent avec les accusations sur Temer

18 mai (Reuters) - Les valeurs européennes exposées au Brésil baissent en Bourse jeudi alors que le président Michel Temer est accusé d‘avoir autorisé le versement de pot de vin dans le scandale Petrobas.

Le président brésilien aurait été enregistré donnant son accord pour le versement d‘une somme d‘argent à un témoin clé dans le scandale Petrobras afin qu‘il reste silencieux, selon le témoignage d‘un homme d‘affaires, rapporte mercredi le quotidien O Globo.

Le titre Edenred chute de 6,5% à 22,29 euros, sa plus forte baisse depuis sept mois et la deuxième plus forte baisse du Stoxx 600.

Le groupe de services prépayés réalise au Brésil 40% de son résultat opérationnel. Selon une analyste basée à Londres, “une variation de 5% du taux de change entre l‘euro et le real pourrait avoir un impact de 7,5 millions d‘euros sur le résultat du groupe”.

Le distributeur Casino, présent au Brésil avec sa filiale GPA, le numéro un local de la grande distribution, perd 4,3%, la deuxième plus forte baisse de l‘indice large SBF 120 . Le groupe français souffre également d‘un abaissement de sa recommandation par Invest Securities.

Autres valeurs en berne, Experian (-3,48%), Telecom Italia (-4,29%) ou encore Volkswagen (-1,56%), dont la filiale brésilienne détient 37% du marché des utilitaires. (Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below