16 mai 2017 / 16:53 / il y a 5 mois

LEAD 1-Ubisoft atteint une marge record, réduit son objectif de ventes

(Actualisé avec conférence téléphonique)

PARIS, 16 mai (Reuters) - Ubisoft a publié jeudi une marge opérationnelle record au titre de son exercice 2016-2017, portée par l‘allongement de la durée de vie de ses jeux vidéos qui lui permet de maintenir son objectif de résultat opérationnel à horizon 2019 en dépit de la révision à la baisse de sa prévision de ventes.

Le numéro trois mondial des jeux vidéos a dégagé au cours du dernier exercice un résultat opérationnel en hausse de 40,7% à 237,7 millions d‘euros, donnant une marge record - et en amélioration pour la troisième année consécutive - de 16,3%.

L‘éditeur des franchises à succès “Assassins Creed” et “Lapins Crétins” a bénéficié notamment du succès croissant de son fond de catalogues de jeux, qui a représenté 44,5% de ses ventes contre 25,7% lors de l‘exercice précédent, et de l‘augmentation des revenus tirés du numérique.

Le groupe familial, qui a fait de l‘amélioration de sa rentabilité son principal cheval de bataille pour résister à la montée à son capital de Vivendi, a revu à la hausse son objectif de marge à horizon 2018-2019 à 21%, contre 20% précédemment, en dépit de ventes révisées à la baisse.

Ubisoft, fondé par les frères Guillemot, vise désormais un chiffre d‘affaires de 2,1 milliards d‘euros, contre 2,2 milliards précédemment, mais a maintenu inchangée sa prévision de résultat opérationnel à 440 millions.

“On s‘est rendu compte que nous étions beaucoup moins dépendants de la sortie de jeux et que nous avions au contraire beaucoup plus de revenus récurrents grâce à un ‘back-catalogue’ qui durait beaucoup plus longtemps”, a expliqué à des journalistes Alain Martinez, le directeur financier d‘Ubisoft.

S‘estimant moins dépendant des sorties de nouveautés, l‘éditeur prévoit pour 2018-2019 la sortie de quatre franchises phares contre cinq précédemment, dont trois jeux établis et une nouvelle marque dont il ne donne pas le nom.

Le groupe fait face depuis un an et demi à la montée dans son capital du groupe de médias Vivendi qui a déjà croqué sa société jumelle Gameloft.

Lors de l‘assemblée générale de Vivendi, fin avril, le directeur des opérations Stéphane Roussel a déclaré que le rachat de Gameloft avait conforté l‘ambition de Vivendi d‘accroître sa présence dans l‘univers des jeux vidéos, y compris par le biais d‘acquisitions.

Des sources ont dit à Reuters que Vivendi pourrait passer à l‘offensive dès 2017.

“Nous considérons toujours qu‘il y a beaucoup de valeur à créer chez Ubisoft et (...) que notre indépendance est la garantie de réaliser cette valeur”, a déclaré le directeur financier d‘Ubisoft.

Le communiqué : bit.ly/2rcFJge (Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Benjamin Mallet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below