15 mai 2017 / 13:56 / dans 6 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street en légère hausse avec l'envolée du pétrole

15 mai (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse lundi, soutenue par la forte progression des cours du pétrole même si les doutes sur la croissance américaine pèsent sur la tendance ainsi que sur le dollar.

Quelques minutes après l‘ouverture, l‘indice Dow Jones gagne 58,55 points, soit 0,28%, à 20.954,57 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse également de 0,28% à 2.397,56 points et le Nasdaq Composite avance de 0,23% à 6.135,38 points.

Les valeurs pétrolières sont portées par le bond de plus de 3% des cours du brut. Au sein du Dow Jones, Chevron avance de 1,5%. De leur côté, Marathon Oil (+5%), Murphy Oil (+3,1%) ou encore Chesapeake Energy (+2,7%) figurent parmi les plus fortes hausses du S&P 500.

L‘Arabie saoudite et la Russie ont annoncé lundi qu‘elles prolongeraient jusqu‘en mars 2018 leur accord de réduction de la production pétrolière en vigueur depuis le début de l‘année, laissant espérer un désengorgement du marché.

Les investisseurs sont aussi attentifs à une cyberattaque mondiale toujours en cours et d‘une ampleur inédite. Cette attaque au “rançongiciel”, qui bloque les ordinateurs jusqu‘au versement d‘une rançon, a visé une ancienne version du système d‘exploitation Windows pour laquelle Microsoft ne fournit plus de correctifs. Le titre du géant informatique recule de 0,3%.

A l‘inverse, le secteur de la cybersécurité est recherché : Symantec bondit de 4,3%, Fireeye grimpe de 5% et Cisco Systems avance de près de 2%.

L‘action du sous-traitant pharmaceutique Patheon s‘envole de 33% après l‘offre d‘achat de Thermo Fisher Scientific (+1%) pour 5,2 milliards de dollars.

A contrario, Tesla perd plus de 3%, pénalisé par un abaissement du conseil de Morgan Stanley de “surpondérer” à “pondération en ligne”.

Sur le front de la macroéconomie, la publication de l‘indice manufacturier “Empire State” est venue alimenter les interrogations sur l‘état de santé de l‘économie américaine.

L‘activité manufacturière dans la région de New York a baissé en mai, passant en territoire négatif pour la première fois depuis octobre dernier, alors que les économistes tablaient sur une légère hausse par rapport à avril, a montré l‘enquête de l‘antenne régionale de la Réserve fédérale.

Les chiffres, parus vendredi, des ventes au détail et de l‘inflation avaient déjà brouillé l‘image d‘une économie américaine en très bonne santé.

Ces doutes pèsent sur le dollar, qui recule nettement face à l‘euro, ainsi que face à un panier de devises de référence.

En Europe, les places boursières évoluent en ordre dispersé à l‘ouverture de la Bourse de New-York, l‘indice Stoxx 600 cédant 0,18% alors que le Footsie à Londres gagne 0,1% avec la progression du secteur des ressources de base.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below