12 mai 2017 / 13:55 / il y a 3 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en baisse, indicateurs et distributeurs pèsent

12 mai (Reuters) - La Bourse de New York recule en début de séance vendredi après des indicateurs économiques inférieurs aux attentes tandis que le secteur de la distribution continue d'inquiéter les investisseurs.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 36,5 points, soit 0,17%, à 20.882,92. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,15% à 2.390,84 et le Nasdaq Composite cède 0,03% à 6.114,34, la hausse de plus de 1% d'Apple limitant son repli.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté de 0,4% le mois dernier, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une hausse de 0,6%.

Parallèlement, les prix à la consommation ont rebondi de 0,2% le mois dernier après un recul de 0,3% en mars, un chiffre conforme au consensus. Mais en rythme annuel, l'inflation a ralenti d'un mois sur l'autre, à 2,2% après 2,4%.

Les rendements obligataires américains amplifiaient leur recul après ces chiffres tandis que le dollar perdait du terrain.

Le billet vert est également affecté par les déclarations d'une responsable italienne selon laquelle le communiqué final de la réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G7 en cours à Bari reprendrait sans les modifier les passages du communiqué du G20 de mars sur le commerce international et les changes.

A 13h40 GMT, la devise américaine cède 0,38% face à un panier d'autres devises de référence et l'euro se traitait autour de 1,0920 dollar, contre 1,0875 avant les statistiques américaines.

Les Bourses européennes sont en légère hausse au même moment, le CAC 40 à Paris gagnant 0,08% et le Dax à Francfort 0,14%.

Les investisseurs attendent à 14h00 GMT la première estimation de l'indice de confiance de l'université du Michigan et les chiffres des stocks des entreprises américaines pour le mois de mars.

Aux valeurs à Wall Street, les groupes de grands magasins, déjà sanctionnés jeudi, continuent de souffrir après la publication par J.C. Penney de résultats dans le rouge et l'annonce par Nordstrom de ventes inférieures aux attentes.

Les deux valeurs perdent autour de 8% tandis que Kohl's cède 2,5% et Macy's 1,2%.

A la hausse, Sprint gagne 1,3% après les informations de Bloomberg selon lesquelles l'opérateur mobile et son actionnaire majoritaire japonais SoftBank ont engagé des discussions en vue d'une fusion avec T-Mobile US. Ce dernier prend 0,5%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand, avec Yashaswini Swamynathan à Bangalore

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below