11 mai 2017 / 09:53 / il y a 5 mois

Problèmes de moteurs du 737 Max pas liés à sa conception-Safran

VILLAROCHE, 11 mai (Reuters) - Les problèmes du moteur LEAP du nouveau 737 Max de Boeing ne sont pas liés à sa conception, a déclaré jeudi le responsable moteurs de Safran , qui les fabrique avec General Electric au sein de leur coentreprise CFM.

En raison de ces problèmes, Boeing a annoncé mercredi la suspension temporaire des vols d‘essai du 737 Max, la nouvelle version de l‘avion le plus vendu par le constructeur aéronautique américain.

“Ce n‘est pas un problème de design, on est sur un sujet de qualité en production”, a déclaré Olivier Andries, président de Snecma, la division moteurs de Safran, lors d‘une visite de presse du site du groupe à Villaroche, en banlieue parisienne. Il a précisé que la version du moteur LEAP utilisée par le constructeur européen Airbus n‘était pas concernée par ces problèmes.

Olivier Andries a assuré que CFM ferait le maximum pour s‘approcher autant que possible de l‘objectif de produire 500 moteurs LEAP cette année, précisant que le groupe allait faire monter en puissance la production d‘une deuxième fournisseur sur les parties du moteur en cause.

Le responsable de Safran a ajouté que Boeing entendait toujours livrer comme prévu le premier exemplaire du 737 Max en mai.

Tim Hepher et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below