11 mai 2017 / 08:23 / il y a 6 mois

LEAD 1-Nissan anticipe une baisse inattendue de son bénéfice 2017-2018

* Nissan voit un résultat d‘exploitation de 685 mds de yens en 2017-2018 contre un consensus de 778 mds

* Le constructeur voit le yen à 108 yens pour un dollar sur l‘exercice contre 108,3 yens en 2016-2017

* Nissan pense vendre 5,83 millions de véhicules en 2017-2018 contre 5,63 millions en 2016-2017 (Actualisé avec détails, contexte)

TOKYO, 11 mai (Reuters) - Nissan a dit jeudi anticiper une baisse de 7,7% de son bénéfice opérationnel pour l‘exercice qui vient de commencer, le deuxième constructeur automobile japonais, détenu à 43,4% par Renault, anticipant l‘impact à la fois de la hausse du coût des matières premières et du renchérissement du yen.

Le groupe a ainsi précisé prévoir pour l‘exercice 2017-2018, clos le 31 mars, un résultat d‘exploitation de 685,0 milliards de yens (5,52 milliards d‘euros) contre 742,2 milliards sur 2016-2017.

Les analystes financiers avaient anticipé jusqu‘ici en moyenne 778,4 milliards de yens pour 2017-2018 selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les projections de Nissan se fondent notamment sur la prévision d‘un taux de change moyen du yen par rapport au dollar de 108,0 yens sur l‘exercice 2017-2018, contre 108,3 yens pour celui qui vient de se terminer.

Le groupe, qui détient 15% de Renault dans le cadre d‘une alliance nouée il y a 18 ans avec le constructeur français, prévoit également pour 2017-2018 des ventes mondiales de 5,83 millions de véhicules contre 5,63 millions en 2016-2017.

En Amérique du Nord, premier marché de Nissan, l‘entreprise table sur une progression de 0,5% de ses ventes, à 2,14 millions de véhicules même si la demande de nouveaux véhicules aux Etats-Unis, qui a été très forte ces dernières années, montre des signes d‘essoufflement.

Au cours de l‘année écoulée, l‘engouement des automobilistes américains pour des “sports utility vehicles” (SUV) et autrès modèles de grand gabarit a dopé les ventes du “crossover” Rogue de Nissan, qui a alors dû importer des véhicules du Japon et la Corée du Sud pour compléter une production sur place qui ne pouvait plus suivre.

Au début du mois, les principaux constructeurs automobiles aux Etats-Unis ont publié des ventes en baisse pour le mois d‘avril, un nouveau signe de dégradation de la tendance qui a permis au secteur d‘inscrire un record de ventes l‘an dernier.

Si la situation empire encore aux Etats-Unis, les investisseurs redoutent de voir les groupes se lancer dans une guerre des prix pour écouler leurs voitures, ce qui n‘est jamais bon pour la rentabilité.

Toyota, premier constructeur automobile japonais, a dit mercredi anticiper une baisse de 20% de son bénéfice d‘exploitation pour l‘exercice en cours, en raison d‘une hausse de ses investissements destinés à doper ses ventes aux Etats-Unis et d‘un yen fort. (Naomi Tajitsu, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below