9 mai 2017 / 11:05 / dans 7 mois

Plus d'un million d'emplois vacants en Allemagne, un record

BERLIN, 9 mai (Reuters) - Le nombre d‘emplois vacants en Allemagne a atteint un record au premier trimestre, passant au-dessus du million en raison d‘une croissance de l‘activité plus forte que celle de la population active, montre une étude d‘IAB, un institut de recherche sur le travail, publiée mardi.

Le nombre de postes non pourvus a augmenté d‘environ 75.000 sur un an et de 9.000 sur le trimestre pour atteindre 1,064 million, selon cette étude.

“C‘est un peu une surprise. Habituellement, le nombre d‘emplois vacants baisse durant les mois d‘hiver”, a commenté Alexander Kubis, chercheur chez IAB.

Les secteurs en recherche constante de travailleurs sont notamment la logistique, la santé et la construction, a-t-il ajouté.

“L‘économie allemande semble insensible aux risques extérieurs telle qu‘une possible montée du protectionnisme et les conséquences éventuelles du Brexit. C‘est pourquoi les entreprises continuent d‘embaucher, leur recherche de nouveaux employés est d‘une ampleur inédite”, a-t-il poursuivi.

Les chiffres de la croissance allemande au premier trimestre seront publiés vendredi. Les économistes s‘attendent à une accélération de la croissance du produit intérieur brut de la première économie européenne sur les trois premiers mois de l‘année, à 0,6% après 0,4% au dernier trimestre 2016.

Une étude conduite par le spécialiste américain de l‘intérim Manpower a récemment montré que les entreprises allemandes étaient plus préoccupées que leurs homologues américaines, françaises, italiennes et britanniques par les difficultés à attirer et conserver les talents.

Cette situation les amène à proposer des conditions d‘embauche plus avantageuses que celles prévues par les textes réglementaires, aussi bien sur le plan salarial qu‘en termes de prestations offertes aux salariés.

Les entreprises allemandes ont aussi lancé des parcours de formation pour les jeunes originaires d‘autres pays européens comme la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie et l‘Espagne.

Michael Nienaber; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below