27 avril 2017 / 09:00 / dans 7 mois

BOURSE-Vallourec baisse sur des prises de profits après un T1 rassurant

PARIS, 26 avril (Reuters) - L‘action Vallourec évolue en baisse jeudi dans la matinée à la Bourse de Paris, après avoir grimpé de plus de 4% dans les premiers échanges, le fabricant de tubes sans soudures pour l‘industrie pétrolière ayant confirmé le rebond observé aux Etats-Unis au premier trimestre, ce qui lui permet d‘être plus confiant dans ses perspectives pour 2017.

A 08h50 GMT, le titre recule de 0,68% à 6,128 euros alors que l‘indice SBF cède 0,38%.

“Le cours de Bourse a fortement progressé sur le dernier mois (+12%) et nous considérerions toute faiblesse de l‘action comme une opportunité d‘achat”, indiquent dans une note les analystes de Goldman Sachs.

Vallourec a annoncé mercredi soir avoir réduit ses pertes au titre du premier trimestre 2017 et a ajusté à la hausse sa prévision de résultat brut d‘exploitation (Ebitda) grâce à des perspectives de croissance meilleures que prévu aux Etats-Unis.

Le groupe avait déjà indiqué début mars avoir augmenté ses prix dans le pays, ce qui avait profité à son cours de Bourse.

Pour les trois premiers mois de l‘année, Vallourec a réduit sa perte nette à 126 millions d‘euros contre un déficit de 284 millions un an plus tôt. L‘excédent brut d‘exploitation (Ebitda) est par ailleurs ressorti négatif de 21 millions d‘euros contre -72 millions au premier trimestre de 2016.

“L‘Ebitda se redresse plus rapidement que prévu et dépasse les attentes”, relèvent dans une note les analystes de Kepler Cheuvreux, qui tablaient sur un Ebitda négatif de l‘ordre de 60 millions d‘euros.

Grâce aux perspectives d‘un rebond de son activité liée au pétrole et au gaz aux Etats-Unis, Vallourec vise désormais pour 2017 la partie haute de la fourchette de 50 millions à 100 millions d‘euros d‘amélioration de son Ebitda, par rapport aux -219 millions enregistrés en 2016.

Les analystes de Goldman Sachs interprètent ce relèvement de prévision comme un point positif indiquant une amélioration des fondamentaux. De leur côté, les analystes de Kepler jugent l‘objectif de Vallourec toujours “prudent”.

L‘autre point positif de cette publication, selon Kepler, est la renégociation par Vallourec de ses engagements auprès des banques. Le ratio de dettes financières nettes consolidées sur fonds propres consolidés à respecter par le groupe pour l‘ensemble de ses lignes de crédit moyen et long terme a été porté de 75% à 100% pour les exercices 2018, 2019 et 2020, a annoncé mercredi Vallourec.

“Cela devrait rassurer les investisseurs qui redoutaient une deuxième augmentation de capital”, pointent les analystes de Kepler. Vallourec a déjà réalisé, au premier semestre 2016, une augmentation de capital de 951 millions d‘euros. (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below