20 avril 2017 / 10:43 / il y a 8 mois

Dépakine-Des milliers de malformations chez les enfants exposés

PARIS, 20 avril (Reuters) - Entre 2.150 et 4.100 enfants ayant été exposés in utero au valproate, la substance active de l‘antiépileptique Dépakine de Sanofi, et à ses dérivés sur la période 1967-2016 seraient atteints d‘une malformation congénitale majeure, selon une estimation établie par une étude des autorités sanitaires françaises publiée jeudi.

“Le nombre total d‘enfants exposés in utero à l‘acide valproïque atteints d‘au moins une malformation congénitale majeure en France sur l‘ensemble de la période depuis la commercialisation de l‘acide valproïque (1967 à 2016) se situerait dans une fourchette entre 2.150 et 4.100”, peut-on lire dans les conclusions de cette étude menée par l‘Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Caisse nationale d‘assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts).

Un premier volet de cette étude portant sur le valproate et ses dérivés, publié l‘été dernier, avait mis en évidence que 14.000 femmes enceintes avaient été exposées à cette molécule entre 2007 et 2014 alors que les dangers pour les enfants à naître étaient déjà connus. (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below