19 avril 2017 / 14:47 / il y a 8 mois

Le FMI prône la sagesse budgétaire face aux incertitudes

par Lindsay Dunsmuir

WASHINGTON, 19 avril (Reuters) - Le contexte économique et politique aux Etats-Unis, en Europe et en Chine pèse sur les perspectives budgétaires globales mais les Etats doivent poursuivre des politiques fiscales et de dépenses publiques mesurées, a estimé mercredi le Fonds monétaire international (FMI).

Dans son “moniteur des finances publiques” publié à l‘occasion de sa réunion de printemps, le FMI ajoute que la dette publiques des économies avancées devrait se stabiliser à moyen terme tandis que la détérioration budgétaire dans les pays émergents semble toucher à sa fin.

“Le manque de détails sur l‘ampleur et la composition du soutien budgétaire attendu aux Etats-Unis, un certain nombre d‘élections en Europe et l‘approche du congrès du Parti (communiste) en Chine contribuent tous à l‘incertitude politique”, estime l‘organisation.

Le FMI prône depuis longtemps déjà des politiques budgétaires favorables à la croissance dans les pays qui ont en besoin mais il conseille aussi aux économies bien portantes de rester prudentes, y compris en période de vaches grasses.

Aux Etats-Unis, il recommande mercredi d‘entamer l‘an prochain un effort de consolidation budgétaire “pour engager clairement la dette sur le chemin de la baisse” en profitant de leur situation de quasi plein emploi.

Cette position va à l‘encontre des intentions affichées par le président américain, Donald Trump, qui a promis une politique d‘augmentation de la dépense publique et de baisses d‘impôts. Si cette stratégie est mise en oeuvre, estime le FMI, le ratio d‘endettement des Etats-Unis augmentera régulièrement au cours des cinq prochaines années.

Le Fonds note toutefois que de nombreux pays ont les moyens d‘augmenter les investissements publics “à la lumière de coûts d‘emprunts bas et de déficiences importantes des infrastructures” et il ajoute que des réformes fiscales, aux Etats-Unis notamment, pourraient doper l‘investissement des entreprises.

Il souligne aussi que les pays émergents et en développement restent menacés par une remontée accélérée des taux d‘intérêt, une appréciation marquée du dollar américain et une baisse des cours des matières premières.

Mardi, le Fonds a revu à la hausse sa prévision de croissance mondiale pour prendre en compte l‘amélioration de la production industrielle et du commerce international en Europe, au Japon et en Chine, tout en mettant en garde contre l‘impact potentiel de mesures protectionnistes.

Marc Angrand, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below