18 avril 2017 / 17:01 / il y a 6 mois

La France progresse au classement de l'attractivité-A.T. Kearney

PARIS, 18 avril (Reuters) - La France est un peu plus attractive qu‘il y a un an auprès des grands investisseurs internationaux malgré les incertitudes liées aux élections présidentielle et législatives à venir, selon une étude publiée mardi par le cabinet A.T. Kearney.

L‘Hexagone s‘est hissé cette année au septième rang du classement annuel de l‘indice de confiance des investissements directs étrangers compilé par A.T. Kearney, soit sa meilleure performance à ce jour et une place de mieux qu‘en 2016.

Il gagne neuf places (4e) dans les plans d’investissements des entreprises américaines et neuf places également (5e) dans ceux des entreprises du secteur technologique.

Ce baromètre réalisé en janvier auprès de 500 dirigeants d’entreprises réalisant un chiffre d‘affaires supérieur à 500 millions de dollars dans 30 pays, est toujours dominé par les Etats-Unis.

L‘Allemagne suit en deuxième position, ayant gagné deux places, et relègue la Chine à la troisième. Suivent la Grande-Bretagne et le Canada.

La France était tombée à la 17e place en 2012 et revient depuis petit à petit vers le haut du classement. A.T. Kearney attribue sa progression aux mesures prises pour améliorer la productivité et l‘environnement d‘investissement.

«Dans un contexte d’élections présidentielles pour le moins indécises, ce maintien dans le classement est à saluer”, souligne Xavier Mesnard, associé chez A.T. Kearney.

“La France dispose d’atouts structurels forts que des initiatives telles que La French Tech et Business France sont parvenues à mettre en avant à l’international : position géographique, infrastructures, démographie, éducation”, ajoute-t-il.

“Ses faiblesses aux yeux des investisseurs étrangers, comme le coût du travail et l’environnement réglementaire, sont des leviers sur lesquels nous devons continuer à agir”, poursuit-il, en jugeant qu‘il y a “de bonnes raisons d’être optimiste pour autant que la volonté et la capacité à réformer soient au rendez-vous” (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below