13 avril 2017 / 21:44 / dans 7 mois

Rockwell veut vendre plus de sièges à Boeing et Airbus directement

SEATTLE, 13 avril (Reuters) - Avec l‘acquisition désormais finalisée de B/E Aerospace, Rockwell Collins va s‘efforcer de vendre davantage de sièges et d‘intérieurs directement aux constructeurs aéronautiques plutôt qu‘aux compagnies aériennes, a déclaré jeudi son directeur général Kelly Ortberg.

“C‘est un domaine où nous pensons pouvoir proposer davantage d‘équipements standard aux constructeurs”, a-t-il dit dans un entretien à Reuters, en faisant référence à Boeing et Airbus.

“Je pense qu‘on peut faire plus avec Boeing qui est en train de déterminer quelles parties d‘intérieurs il veut standardiser.”

L‘équipementier aéronautique a annoncé jeudi avoir finalisé son acquisition de B/E Aerospace pour 8,6 milliards de dollars (8,1 milliards d‘euros), renforçant ainsi son exposition sur ce marché.

Boeing a sélectionné l‘an dernier Lift, une entité du groupe californien EnCore, comme fournisseur exclusif de sièges pour sa famille 737, dont le 737 Max 9 qui a effectué jeudi son premier vol d‘essai.

Ce sont normalement les compagnies aériennes qui achètent les sièges, mais les retards récurrents dans les livraisons ont amené Boeing à réaliser lui-même cette opération pour être certain de pouvoir les installer à temps.

“J‘ai l‘intention de proposer des offres d‘équipements standard à tous nos constructeurs”, a dit Kelly Ortberg. (Alwyn Scott, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below