12 avril 2017 / 06:10 / dans 5 mois

Akzo Nobel-Elliott demande une AG pour démettre le président

AMSTERDAM, 12 avril (Reuters) - Le groupe chimique néerlandais Akzo Nobel a annoncé mercredi avoir reçu une demande d‘un groupe d‘actionnaires, emmenés par le fonds Elliott Advisors, qui demandent la convocation d‘une assemblée générale pour révoquer le président du conseil de surveillance Antony Burgmans.

Le fonds activiste fait pression sur le spécialiste des peintures et revêtements pour qu‘il accepte de négocier avec l‘américain PPG Industries, qui a proposé sans succès 22,4 milliards d‘euros pour acquérir le groupe.

Akzo Nobel a 14 jours pour répondre à cette demande, conformément au droit néerlandais.

“Le conseil de surveillance soutient fortement M. Burgmans dans sa fonction de président”, a ajouté le groupe dans un communiqué.

Un porte-parole d‘Akzo Nobel a indiqué par ailleurs que le groupe avait signalé à l‘AFM, l‘autorité des marchés aux Pays-Bas, qu‘il soupçonnait PPG et Elliott d‘avoir partagé des “informations sensibles”.

Depuis le 22 mars, date du rejet par Akzo de la deuxième offre de PPG, les mouvements d‘Akzo en Bourse ont pu être liés aux espoirs ou craintes de voir l‘offre aboutir ou non, a-t-il expliqué.

Elliott détient 3,25% du capital d‘Akzo. (Toby Sterling, avec Alan Charlish à Gdynia, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below