11 avril 2017 / 08:33 / il y a 4 mois

Bombardier accepte de réduire la rémunération de son président

11 avril (Reuters) - Bombardier a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé la proposition de réduire la rémunération de son président exécutif Pierre Beaudoin en 2016 de 1,4 million de dollars, pour la ramener à celle de 2015, soit 3,8 millions de dollars (3,6 millions d'euros).

Fin mars, Beaudoin avait soumis cette proposition au conseil d'administration.

Les hausses de salaires accordées en 2016 à ses dirigeants, année où le constructeur d'avions et de trains a annoncé deux vagues de licenciements concernant 14.500 personnes à travers le monde, ont suscité la colère des Québecois.

La rémunération totale des cinq principaux dirigeants du groupe et du président de son conseil d'administration a bondi à 32,7 millions de dollars (30,6 millions d'euros) l'an dernier, contre 21,9 millions un an plus tôt, selon un document publié en prévision de l'assemblée générale prévue le 11 mai.

Face aux protestations, le directeur général Alain Bellemare a demandé au conseil d'administration de reporter en 2020 le versement de plus de la moitié de la rémunération totale de 2016 de six dirigeants.

Le groupe a également décidé que le versement ne se ferait que si certains objectifs de performance sont réalisés. (Abinaya Vijayaraghavan à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below