24 février 2017 / 11:37 / il y a 6 mois

Tavares veut rassurer les syndicats sur les usines Vauxhall

LONDRES, 24 février (Reuters) - Le président du directoire de PSA, en discussion pour reprendre les activités européennes de General Motors dont la marque britannique Vauxhall, a affirmé qu'il n'était pas dans sa nature de fermer des usines, a rapporté vendredi le dirigeant du syndicat le plus influent de Grande-Bretagne.

Carlos Tavares a rencontré le secrétaire général du syndicat Unite union, Len McCluskey, alors que l'inquiétude gagne du terrain concernant les emplois dans les deux usines automobiles du pays.

"Il a parlé du fait qu'il n'était pas là pour fermer des usines. Ce n'est pas dans sa nature", a-il dit à la presse. (Costas Pitas, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Gilles Guillaume)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below