23 février 2017 / 17:39 / dans 10 mois

Des manifestants nigérians exigent l'expulsion des Sud-Africains

ABUJA, 23 février (Reuters) - Des manifestants ont défilé jeudi au Nigeria pour réclamer l‘expulsions des ressortissants sud-africains après les violences subies par des Nigérians en Afrique du Sud.

A Abuja, le siège de l‘opérateur sud-africain de télécoms MTN a été vandalisé par des manifestants.

Une fédération d‘étudiants nigérians a donné 48 heures aux ressortissants sud-africains pour quitter le pays, menaçant d‘intensifier leur mouvement et de s‘en prendre à d‘autres entreprises.

Cette flambée de xénophobie fait suite au pillage cette semaine d‘au moins 20 PME appartenant à des Nigérians installés en Afrique du Sud.

Selon le ministre sud-africain de l‘Intérieur, Malusi Gigaba, les violences xénophobes se sont effectivement intensifiées cette année et une manifestation anti-immigrés est prévue vendredi à Pretoria. (Paul Carsten et Anamesere Igboeroteonwu, avec Ed Cropley à Johannesbourg)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below