23 février 2017 / 10:08 / il y a 6 mois

BOURSE-ADP recule, les annuels laissent le marché sur sa faim

PARIS, 23 février (Reuters) - Le titre Groupe ADP recule nettement jeudi matin à la Bourse de Paris après la publication annuelle de l'exploitant d'aéroports, jugée en demi-teinte.

Le titre perd 2,26% à 106,1 euros à 11h04, l'une des fortes baisses de l'indice SBF 120, qui avance légèrement (+0,26%).

ADP s'est montré prudent mercredi soir sur ses perspectives de trafic en 2017, tablant sur une croissance de 1,7% à 2,2% qui n'intègre pas la reprise constatée fin 2016.

La croissance de 1,8% du trafic sur les plates-formes parisiennes en 2016 et la hausse des tarifs ont permis à l'exploitant des aéroports de Roissy et d'Orly d'enregistrer un chiffre d'affaires stable.

JPMorgan, qui reste "neutre" sur la valeur avec un objectif de cours de 97 euros, remarque dans une note que les résultats annuels du groupe sont globalement en ligne mais que le résultat opérationnel (Ebit), à 696 millions d'euros, est inférieur de 3% au consensus et de 4% à ses propres attentes, en raison principalement de la quote-part des sociétés mises en équivalence : contribution de TAV Airports en baisse compte tenu de la faiblesse du trafic et dépréciation de 45 millions d'euros sur sa participation dans TAV Construction, que le groupe espère vendre au premier semestre 2017.

Pour les analystes d'Oddo Securities, les objectifs 2017 apparaissent "relativement flous" en termes de résultat net et d'Ebitda.

ADP a seulement indiqué qu'il attendait une "orientation à la hausse" de son un Ebitda consolidé, "favorablement impacté" par des produits exceptionnels.

Oddo Securities voit un risque de recul de la croissance organique, en dépit de la croissance attendue du trafic, et du résultat net, et s'attend pour le dividende à un taux de distribution qui reste de 60% avec un minimum de 2,64 euros par action comme en 2016.

L'intermédiaire reste également "neutre" sur la valeur, ayant "du mal à déceler le catalyseur qui pourrait amener un re-rating à court terme", avec un objectif de cours de 102 euros. (Laetitia Volga, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below