23 février 2017 / 08:58 / il y a 9 mois

BOURSE-Vallourec chute, l'Ebitda restera négatif en 2017 (actualisé)

(Actualisé avec précisions sur la reprise du marché américain à la fin de 2016 et commentaires de Kepler Cheuvreux )

PARIS, 23 février (Reuters) - Le titre Vallourec accuse l‘un des plus forts replis du SBF 120 jeudi à la Bourse de Paris, le fabricant de tubes pour l‘industrie pétrolière ayant déçu le marché sur son objectif d‘excédent brut d‘exploitation pour 2017.

A 10h56, l‘action chute de 6,97% à 5,922 euros alors que l‘indice SBF 120 gagne 0,23%.

Vallourec est parvenu à réduire sa perte nette en 2016 et a bénéficié en fin d‘année d‘un rebond de l‘activité de pétrole et gaz aux Etats-Unis. Mais les autres marchés du groupe restent nettement moins dynamiques.

Pour 2017, le groupe parapétrolier a dit viser un résultat brut d‘exploitation (Ebitda) en amélioration de 50 millions à 100 millions d‘euros comparé à celui de 2016, ressorti en perte de 219 millions d‘euros.

L‘Ebitda pour 2017, qui resterait donc négatif cette année, est un “coup dur pour les attentes du marché” qui visait un retour à l‘équilibre, soulignent les analystes de Berenberg.

“Le consensus des analystes devrait probablement réviser en baisse ses attentes d‘Ebitda pour 2017, tandis que les investisseurs ne peuvent s‘empêcher de s‘inquiéter sur une possible augmentation de capital”, indiquent les analystes de Kepler Cheuvreux dans une note.

La déception est d‘autant plus grande que la valeur avait fortement progressé ces derniers mois sur des espoirs de redressement. Le titre a ainsi grimpé de 26% sur les trois derniers mois.

* Graphique de la performance boursière du groupe:

bit.ly/2mfceoR

“Le marché des tubes OTCG reste structurellement faible, et il est loin d‘une véritable reprise”, observent les analystes de Credit Suisse.

Les analystes de Credit Suisse ont maintenu leur conseil à “sous-performance” sur Vallourec, avec un objectif de cours de 3 euros. De leur côté, les analystes de Berenberg sont à “vendre”, avec un objectif de cours de 3,60 euros.

Les analystes de Kepler Cheuvreux sont pour leur part beaucoup plus optimistes. “Notre scénario de reprise de l‘Ebitda sera reporté de 6 à 9 mois”, indiquent-ils. Mais “les résultats du quatrième trimestre confirment notre vision à long terme positive pour Vallourec”, ajoutent-ils.

Kepler Cheuvreux maintient son conseil à “achat”, avec un objectif de cours de 9,50 euros. (Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below