22 février 2017 / 10:24 / il y a 6 mois

Le secrétaire général du comité de Bâle a bon espoir d'un accord

PARIS, 22 février (Reuters) - Le secrétaire général du Comité de Bâle a déclaré mercredi espérer que les négociations internationales sur les nouvelles règles prudentielles qui s'appliqueront aux banques aboutissent "prochainement".

"J'ai bon espoir que nous arrivions à un accord", a déclaré William Coen lors d'une audition devant la commission des Finances du Sénat.

La question d'un plancher d'un montant minimum de capitaux pour pallier les risques posés par certains crédits reste "la dernière pièce du puzzle" sur laquelle les négociateurs doivent se mettre d'accord, a-t-il dit.

De nombreux responsables en Europe craignent que ce plancher soit fixé à un niveau tel qu'il forcerait des banques européennes à procéder à des augmentations de capital et aurait des impacts néfastes sur le financement de l'économie européenne.

Le Comité de Bâle, qui rassemble les autorités d'une trentaine de pays du monde entier, s'est donné pour but de tirer les leçons de la crise financière de 2008 et, par l'instauration de normes beaucoup plus dures, de prévenir l'éclatement de nouvelles crises.

Des dirigeants bancaires doutent actuellement que ces négociations puissent aboutir, tant les positions sur certaines dispositions sont importantes.

Par ailleurs, la réforme de la régulation financière voulue par le nouveau président américain Donald Trump soulève également des questions sur la possibilité de clore avec succès les négociations. (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below