21 février 2017 / 10:26 / dans 7 mois

Les salariés d'Opel saluent la bonne volonté affichée par PSA

FRANCFORT, 21 février (Reuters) - PSA a déclaré qu‘il respecterait les accords sociaux en vigueur chez Opel, la filiale européenne de General Motors, et a exprimé sa volonté de coopérer avec les représentants syndicaux du constructeur allemand dans le but de préserver l‘emploi, ont déclaré mardi dans un communiqué commun les représentants des salariés des deux groupes.

Le président du directoire de PSA, Carlos Tavares “a exprimé de manière convaincante lors des discussions son intérêt pour un développement pérenne d‘Opel/Vauxhall comme société indépendante (...) Nous sommes donc prêts à étudier plus avant la possibilité d‘un rapprochement”, a déclaré Wolfgang Schäfer-Klug, président du conseil d‘entreprise d‘Opel/Vauxhall, dans le communiqué.

GM et PSA ont annoncé la semaine dernière avoir engagé des discussions sur un possible rachat par le français de la branche européenne du groupe américain, ce qui a suscité des craintes pour l‘emploi en Allemagne et au Royaume-Uni.

La moitié environ des 38.000 salariés d‘Opel travaillent en Allemagne et 4.500 autres au Royaume-Uni.

Maria Sheahan; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below