20 février 2017 / 09:47 / dans 10 mois

Steinhoff et Shoprite renoncent à leur fusion, les titres montent

JOHANNESBURG, 20 février (Reuters) - Le groupe sud-africain d‘ameublement Steinhoff et son compatriote Shoprite, spécialisé dans la distribution alimentaire, ont mis un terme à leurs discussions en vue d‘une fusion, ont annoncé les deux groupes lundi, ce qui dope leur titre en Bourse.

Dans un communiqué commun, les deux entreprises écrivent que “le fait que les deux parties ne puissent parvenir à un accord (...) a pour conséquence de mettre un terme aux négociations”, ont-ils dit.

Le magnat sud-africain Christo Wiese, qui possède 16% de Shoprite et 23% de Steinhoff, était à l‘origine de ce projet de mariage visant à créer un géant de la distribution africaine.

L‘homme d‘affaires possède en outre le discounter britannique Poundland et le spécialiste américain de la literie Mattress Firm.

Cet accord aurait permis à Steinhoff, surnommé l‘Ikea africain, de devenir un actionnaire majeur de Shoprite, valorisé à 110 milliards de rands (7,87 milliards d‘euros) et présent notamment en Afrique du Sud, au Nigeria et en Angola.

Les titres des deux groupes cotés à Johannesburg prennent plus de 7% vers 9h40 GMT.

TJ Strydom, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below