15 février 2017 / 15:54 / il y a 7 mois

La CE enquête sur le marché de l'électricité grec

BRUXELLES/ATHENES, 15 février (Reuters) - La Commission européenne (CE) a annoncé mercredi qu‘elle avait procédé à des perquisitions chez plusieurs compagnies d‘électricité grecques, soupçonnant des pratiques anti-concurrentielles.

Elle a précisé que les perquisitions avaient eu lieu mardi.

La compagnie d‘électricité grecque PPC avait annoncé un peu auparavant qu‘elle faisait l‘objet de perquisitions de la part de la CE car étant soupçonnée d‘abus de position dominante sur le marché de gros de l‘électricité local depuis 2010.

La CE et PPC, dont l‘Etat grec détient 51% du capital, ont ainsi confirmé une information donnée par deux sources à Reuters mercredi. Ces deux sources ajoutaient que le réseau électrique ADMIE, dont PPC détient 100% des parts, faisait également l‘objet de perquisitions.

Un responsable d‘ADMIE avait confirmé l‘information.

La réforme du marché de l‘électricité est l‘une des conditions fixées à la Grèce par ses bailleurs de fonds internationaux à son troisième renflouement depuis 2010.

Athènes doit scinder ADMIE de PPC d‘ici la fin mars ou à défaut privatiser intégralement le réseau.

PPC doit vendre une participation de 24% au capital d‘ADMIE au chinois State Grid International Development.

Athène doit enfin ramener la part de PPC dans la distribution d‘électricité à moins de 50% d‘ici 2020 contre 90% environ actuellement.

Angeliki Koutantou, Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below