14 février 2017 / 19:01 / dans 7 mois

Rome négocie l'injection de fonds publics dans des banques de Vénétie

ROME, 14 février (Reuters) - L‘Italie discute avec les autorités européennes au sujet d‘une aide publique à deux banques de Vénétie en difficulté pour un montant qui pourrait atteindre 5 milliards d‘euros, a-t-on appris mardi de deux sources informées de ces pourparlers.

Ces discussions n‘en sont qu‘à un stade embryonnaire et le montant définitif du manque cumulé de fonds propres de ces deux banques, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, n‘a pas encore été arrêté, a dit l‘une des sources.

L‘opération consisterait en une recapitalisation préventive des deux établissements, ce qui permet d‘injecter de l‘argent public sans enfreindre les règles européennes en matière d‘aide d‘Etat.

Atlante, le fonds de sauvetage des banques italiennes, est déjà l‘unique actionnaire de Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca depuis l‘échec de leurs augmentations de capital l‘an dernier.

Atlante a déjà injecté 3,5 milliards d‘euros dans ces deux banques mais ces fonds ne suffiront pas à couvrir de probables futures dépréciations pour pertes de créances.

Alessandro Penati, président de Quaestio, le gestionnaire de fonds gérant Atlante, a déclaré ce mois-ci que les deux banques réfléchissaient à une fusion qui pourrait être conclue d‘ici le mois de septembre avec la bénédiction de la Banque centrale européenne (BCE). (Stefano Bernabei et Giuseppe Fonte; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below