13 février 2017 / 09:50 / dans 7 mois

Le groupe chinois Wanda dément tout contact avec Postbank

HONG KONG, 13 février (Reuters) - Le groupe Dalian Wanda, détenu par l‘homme le plus riche de Chine, Wang Jianlin, a démenti lundi des affirmations du Financial Times selon lesquelles il est en contact avec Postbank en vue d‘acquérir cette filiale de Deutsche Bank.

D‘après le quotidien financier britannique, citant deux sources proches du dossier, l‘homme d‘affaires chinois a des vues sur le secteur bancaire en Europe, dont l‘allemand Postbank, en vue d‘une diversification de son coeur de métier, l‘immobilier.

L‘intérêt du groupe chinois pour des actifs financiers est à un stade préliminaire et aucun contact officiel avec Postbank n‘a été noué, précise le quotidien.

Dans un communiqué publié à la suite de cet article, le groupe chinois juge l‘information inexacte et dit que “Wanda et Deutsche Postbank ne sont pas en contact”.

Deutsche Bank a racheté Postbank en plusieurs étapes à partir de 2008 pour un total de six milliards d‘euros mais elle a désormais mis en vente cette filiale afin de réduire son bilan. (Clare Jim; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below