25 novembre 2016 / 07:17 / il y a 9 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 25 novembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues sur une note stable vendredi à l'ouverture, alors que la poussée du dollar marque le pas en l'absence de nombreux intervenants partis pour le long week-end de Thanksgiving.

Le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence mais se maintient à ses pics de huit mois face au yen et à l'euro, dopé depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre par une remontée spectaculaire des taux de rendements du Trésor américain.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait grignoter deux points à l'ouverture (+0,04%), le Dax à Francfort trois points et le FTSE à Londres huit points.

La Bourse de Tokyo a terminé en progression de 0,26%, alignant sa septième séance de hausse consécutive, toujours soutenue par l'envolée du dollar qui profite de la hausse des rendements obligataires américains dans l'espoir que Donald Trump parvienne à relancer la croissance et l'inflation aux Etats-Unis.

Wall Street était fermée jeudi pour la fête de Thanksgiving et la séance sera écourtée ce vendredi avec une clôture à 18h00 GMT.

Le rendement des obligations du Trésor à deux ans a atteint son plus haut niveau en six ans et demi et celui des titres à 10 ans un pic de 16 mois.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) avance de 0,5%, profitant de la stabilisation du dollar.

Depuis la victoire de Donald Trump, le dollar a pris 3,8% face à un panier de devises de références, affectant les marchés émergents.

L'indice MSCI des marchés émergents rebondit légèrement, de 0,32%, vendredi mais reste en replu de 5,3% depuis la clôture du 8 novembre.

"La tendance (haussière du dollar) devrait se prolonger avec la perspective de voir la Réserve fédérale relever ses taux en décembre et des marchés qui tablent sur la mise en oeuvre par le président élu de ses projets de relance budgétaire et de baisse des impôts", écrit le broker basé à Singapour UOB Group.

Les cours du pétrole consolident dans l'incertitude sur l'issue de la réunion de l'Opep la semaine prochaine pour discuter de la finalisation d'un accord de principe portant sur une réduction de la production du cartel.

L'or reste sous pression, à ses plus bas niveau depuis février. L'once d'or a perdu 7,6% depuis le résultat du scrutin du 8 novembre.

VALEURS À SUIVRE

* EDF a déclaré jeudi soir avoir déposé une plainte pénale après l'étude sur la situation financière du groupe réalisée pour Greenpeace.

* Les actionnaires de BANCA MONTE DEI PASCHI DI SIENA ont donné leur aval jeudi à une augmentation de capital de cinq milliards d'euros, le troisième plan de renflouement en trois ans pour la banque italienne, qui joue sa survie en raison de la dégradation de son bilan.

* ACTELION ; Le géant américain de la santé Johnson & Johnson a approché le groupe suisse de biotechnologies en vue d'un éventuel rachat, qui lui permettrait de renforcer son portefeuille de médicaments, a rapporté jeudi Bloomberg en citant des sources proches du dossier. Le titre Actelion est annoncé en hausse de 5% à l'ouverture.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below