5 septembre 2016 / 06:22 / il y a un an

LEAD 4-Altice-Vers une nouvelle étape industrielle avec 100% de SFR

* Offre d'échange sur les 22,25% de SFR qu'Altice ne détient pas

* Objectif:simplification capitalistique, souplesse opérationnelle

* Réinternalise maintenance réseaux et relation clients

* Un taux de parité très favorable à Altice

* L'offre jugée équitable par un cabinet indépendant

* L'action SFR Group flambe (Actualisé avec Moody's et commentaire d'analyste (§8 et 12-13)

par Gilles Guillaume et Gwénaëlle Barzic

PARIS, 5 septembre (Reuters) - Altice a annoncé lundi vouloir racheter le solde du capital de SFR afin de simplifier sa structure et s'assurer la remontée de la totalité des dividendes, profitant d'un calendrier favorable pour parachever sa prise de contrôle de numéro deux français des télécoms.

L'empire de l'homme d'affaires Patrick Drahi propose une parité d'échange peu généreuse pour les actionnaires de l'opérateur télécoms dont le cours de Bourse a flanché en Bourse depuis l'éclatement du projet de consolidation du marché français.

Le groupe désormais présent dans une dizaine de pays a par ailleurs annoncé la prise de contrôle, pour environ 200 millions d'euros, de deux prestataires: Parilis (ERT Group) dans la maintenance des réseaux, et Intelcia dans la relation clients, afin de réinternaliser en partie ces activités.

"C'est la fin d'une étape d'intégration, d'une collection d'actifs; nous devenons un groupe industriel", a déclaré Michel Combes, directeur général d'Altice devant les journalistes.

L'offre publique d'échange volontaire visant toutes les actions SFR Group qu'Altice ne détient pas encore, soit 22,25% du capital de l'opérateur télécoms, valorisent celles-ci 2,4 milliards d'euros.

Selon l'OPE déposée auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), l'échange se fera sur la base de 8 nouvelles actions ordinaires Altice NV de catégorie A pour 5 actions SFR Group apportées.

Dans la note à l'AMF, le conseil d'administration de l'opérateur télécoms estime que la parité d'échange proposée par Altice NV équivaut à une valorisation de l'action SFR Group de 24,72 euros, ce qui représente une modeste prime de 2,6% sur le cours de clôture de vendredi.

Elle se situe dans le bas de la fourchette estimée par un expert indépendant, le cabinet Accuracy, qui a toutefois considéré que les termes de la transaction étaient équitables d'un point de vue financier.

"Le taux de parité est particulièrement favorable pour Altice (...) De notre point de vue, la décision a été largement encouragée par la surperformance de l'action Altice (+17% depuis le début de l'année, -28% pour SFR), ce qui profite au taux de parité", fait valoir Stephane Beyazian, analyste à Raymond James, dans une note.

Les investisseurs ont salué cette simplification des structures du groupe, en dépit de l'effet dilutif de l'opération sur Altice.

FAIRE REMONTER LA TOTALITÉ DES DIVIDENDES

Le titre SFR a terminé la séance en hausse de 6,00% à 25,54 euros tandis qu'Altice est resté stable à 15,45 euros.

"Nous estimons que cette opération est positive du point de vue de la dette pour Altice Luxembourg", a fait valoir Moody's dans une note.

"Elle donnerait un plus grand accès aux dividendes de SFR, diminuant les fuites résultant des paiements de dividendes aux intérêts minoritaires", explique l'agence de notation en rappelant qu'Altice dépend des dividendes que lui versent ses filiales pour rembourser sa lourde dette.

L'offre, qui n'est soumise à aucun seuil minimum d'acceptation, a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration d'Altice et de SFR Group. Elle courra du 22 septembre au 20 octobre et devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2016.

Michel Combes a expliqué que l'opération visait à simplifier la structure capitalistique d'Altice et, grâce à l'intégration de SFR à 100%, de renforcer la flexibilité opérationnelle du groupe.

Altice estime aussi que le rachat du solde de SFR permettra aux autres actionnaires de l'opérateur de bénéficier d'une "diversification sur des marchés en plus forte croissance, structurellement porteurs et où Altice bénéficie d'un fort positionnement, notamment sur le marché américain", ou encore de participer "au potentiel significatif d'amélioration d'Altice USA dont la transformation n'est encore qu'à ses prémices".

L'opération conduirait également à un élargissement du flottant d'Altice - qui serait supérieur de 7 milliards d'euros environ à celui de SFR Group - et permettrait ainsi d'accroître la liquidité au profit des actionnaires des deux sociétés.

Le communiqué :

bit.ly/2cgwUsW (Avec Benjamin Mallet, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below