24 février 2016 / 07:18 / dans 2 ans

LEAD 2-Scor profite du renchérissement du dollar, objectifs confirmés

* Nouveau plan stratégique à trois ans en septembre-PDG

* Primes brutes en hausse de 18,6% à changes courants en 2015

* Bénéfice net en hausse de 25,4% l‘an dernier

* Dividende proposé de 1,50 par action au titre de 2015 (Actualisé avec conférence téléphonique, cours de Bourse)

par Matthieu Protard

PARIS, 24 février (Reuters) - Scor, qui a confirmé mercredi les objectifs de son plan stratégique à horizon mi-2016, a tiré parti l‘an dernier du renchérissement du dollar après avoir renforcé ses activités outre-Atlantique à la faveur d‘acquisitions.

Le réassureur français a ainsi vu ses primes brutes émises dans le cadre des contrats de réassurance croître en 2015 de 18,6% à changes courants, à 13,42 milliards d‘euros.

Hors impact des changes, elles progressent de 6,4%.

Dans la réassurance dommages, Scor indique avoir profité de la croissance de ses activités aux Etats-Unis, tandis que la branche réassurance-vie a bénéficié d‘un “volume d‘affaires important en Asie-Pacifique”.

“Nous avons fait un choix stratégique de nous développer aux Etats-Unis à un moment où le dollar était relativement faible”, a souligné Denis Kessler, le PDG de Scor, lors d‘une conférence téléphonique. “Ce choix stratégique s‘est révélé positif puisque le groupe est maintenant largement un groupe dollar.”

Le groupe français a racheté en 2012 Transamerica Re et repris l‘année suivante les activités de réassurance-vie de Generali aux Etats-Unis.

Pour 2016, Scor s‘est refusé à donner toute prévision de résultats mais a fait savoir qu‘un nouveau plan stratégique à trois ans, couvrant la période allant de mi-2016 à mi-2019, serait présenté début septembre.

“PAS DE FRICTIONS” AVEC LE JAPONAIS SOMPO

“Pour l‘année 2016, nous ne faisons pas d‘estimation de résultat”, a déclaré Denis Kessler. “Mais nous sommes confiants que nous devrions atteindre les objectifs du plan ‘Optimal Dynamics’ jusqu‘à sa terminaison.”

Sur la période allant de la mi-2013 à la mi-2016, le réassureur vise un rendement des fonds propres (RoE) de 1.000 points de base au-dessus du taux sans risque à trois mois et un ratio de solvabilité compris entre 185% et 220% sur la période allant de la mi-2013 à la mi-2016.

A fin 2015, ce ratio de solvabilité ressort à 211% contre 202% un an plus tôt, tandis que le RoE s‘inscrit à 1.055 points au-dessus du taux sans risque.

Le bénéfice net de Scor est ressorti en hausse de 25,4% à 642 millions d‘euros en 2015, là où les analystes attendaient en moyenne 600,74 millions selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

En Bourse, l‘action Scor perd 1,15% à 31,455 euros à 10h40, tandis que l‘indice SBF 120 cède 1,48%.

Interrogé sur l‘assureur Sompo Japan Nipponkoa, qui a renoncé en fin d‘année dernière à se renforcer au capital, Denis Kessler a indiqué que le japonais restait le principal actionnaire de Scor.

“Nos relations avec Sompo sont des relations de bonne qualité”, a souligné Denis Kessler. “Au 31 décembre, Sompo est toujours notre principal actionnaire (...) Il n‘y a jamais eu de frictions.”

Le réassureur français prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 1,50 euro par action au titre de l‘exercice écoulé, contre 1,40 euro au titre de 2014.

Le communiqué :

bit.ly/1oGkI9a (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below