15 février 2016 / 17:58 / il y a 2 ans

RPT-Italie-Le parquet veut clore le dossier BPS visant Visco

(Répétition titre, texte sans changement)

MILAN/ROME, 15 février (Reuters) - Le parquet de Spolète chargé d'enquêter sur le rôle du gouverneur de la Banque d'Italie, Ignazio Visco, dans la chute et la reprise de Banca Popolare di Spoleto (BPS) a demandé la clôture du dossier, a déclaré lundi un avocat de plaignants.

Riziero Angeletti, qui représente une centaine d'actionnaires minoritaires de BPS ayant porté plainte contre la banque centrale, a précisé à Reuters que le parquet l'avait informé de son souhait de voir le dossier refermé.

Une source à la Banque d'Italie a confirmé l'existence de la demande, sur laquelle un juge doit désormais se prononcer. Le parquet n'a pas répondu à un courrier électronique de demande de précision.

La Banque d'Italie avait demandé en février 2013 la nomination d'un administrateur judiciaire pour BPS après une inspection ayant conclu l'année précédente à d'importantes irrégularités de gestion et de lourdes pertes.

La banque centrale a par la suite choisi une autre petite banque, Banco di Desio e della Brianza, pour reprendre BPS via une augmentation de capital réservée, à l'issue de laquelle Banca Desio détenait 81,7% du capital de BPS.

L'opération s'est traduite par une forte dilution des autres actionnaires de BPS, ce qui a conduit certains d'entre eux à porter l'affaire devant la justice.

Ilaria Polleschi et Stefano Bernabei; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below