11 janvier 2016 / 17:03 / il y a 2 ans

Abivax-Résultats prometteurs dans le traitement du sida

* L‘ABX464 réduit la charge virale de plus de 68%

* Les effets secondaires sont “minimes” pour l‘essentiel

* Des partenariats en discussion pour les phases IIb et III

* Une commercialisation espérée en 2020

par Noëlle Mennella

PARIS, 11 janvier (Reuters) - Abivax a publié lundi les premiers résultats d‘une étude de phase IIa révélant que son traitement antiviral contre le sida, l‘ABX464, est efficace et bien toléré.

Dans une interview accordée à Reuters, Jean-Marc Steens, directeur médical de la société de biotechnologie, a précisé que la majorité des patients ayant reçu 150 mg par jour d‘ABX464 avaient vu leur charge virale réduite de plus de 68%.

Les principaux effets indésirables de ce produit censé inhiber la réplication du VIH ont été des maux de tête, des nausées et des vomissements “pour l‘essentiel minimes”.

Ces résultats devraient permettre à Abivax de démarrer “fin février, début mars” une deuxième phase IIa qui, contrairement à la première, concernerait des patients ayant déjà été traités avec des anti-virus contre le VIH. Cette phase se déroulera en France, en Espagne et en Belgique.

Abivax espère commercialiser l‘ABX464 en 2020.

Créée à la fin 2013, Abivax a été introduite en Bourse en juin dernier, ce qui lui a permis de lever 57,7 millions d‘euros. A la fin septembre, la société disposait d‘une trésorerie disponible de plus de 28 millions d‘euros lui assurant une couverture de ses besoins jusqu‘à la fin 2017.

Abivax financera seule les études de phase IIa mais fera appel à des partenariats pour développer les étapes suivantes.

“Nous sommes déjà en pourparlers avec plusieurs partenaires extérieurs qui pourront nous aider à développer la phase IIb et III”, a précisé Jean-Marc Steens.

“Ce sont des partenaires qui ont une expertise dans la recherche clinique VIH. Le marché se partage entre trois, quatre, cinq sociétés et nous sommes en pourparlers avec chacune d‘entres elles.”

Avec l‘ABX464, Abivax vise un marché de 18 milliards de dollars par an dominé par Gilead, GSK à travers sa filiale ViiV, Bristol-Myers Squibb, AbbVie et Merck.

Selon l‘Organisation mondiale de la santé, le sida, découvert au début des années 1980, a coûté la vie à plus de 25 millions de personnes dans le monde. En 2014, l‘ONU estimait à 36,9 millions le nombre de personnes infectées par le virus et à deux millions le nombre de nouveaux malades infectés chaque année.

Le communiqué :

bit.ly/1ZnvtNM (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below