30 novembre 2015 / 06:59 / il y a 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 30 novembre (Reuters) - Après leurs modestes gains sur l'ensemble de la semaine dernière, les principales Bourses européennes sont attendues en léger repli lundi à l'ouverture, dans un contexte marqué par le retour à des sessions pleines de Wall Street et une forme d'attentisme avant la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) prévue jeudi.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,22% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,14% et le FTSE à Londres 0,23%.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,69%, sous le coup notamment d'une production industrielle japonaise inférieure aux attentes en octobre, nouveau signe de la fragilité de la conjoncture au sein de la troisième puissance économique mondiale.

Sur l'ensemble du mois de novembre, l'indice Nikkei affiche néanmoins un gain de 3,5%, se rapprochant ainsi de la barre des 20.000 points.

Après son bond de près de 10% en octobre, le CAC 40 inscrit une progression de 0,66% avant la fin du mois, faisant moins bien que le Dax -- en hausse de 4,1% sur la période (+12,3% en octobre) -- mais mieux que le Footsie (+0,22% et +4,9% respectivement).

La Bourse de New York avait fini pratiquement inchangée vendredi une séance écourtée au lendemain de Thanksgiving, les premières indications mitigées sur le démarrage des achats de fin d'année ayant pesé sur les valeurs liées à la consommation. Wall Street était restée fermée jeudi.

La BCE va assouplir sa politique monétaire d'une façon ou une autre, selon les résultats d'une enquête menée par Reuters auprès de plus de 50 économistes, beaucoup d'entre eux soulignant qu'elle ne peut pas faire marche arrière après avoir annoncé si clairement ses intentions depuis un mois.

Et, dans un peu plus de 15 jours, la Réserve fédérale devrait de son côté prendre le chemin inverse de la BCE en optant, selon toute vraisemblance, pour une première hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis depuis 2006.

L'écart entre les orientations des politiques monétaires de la BCE et de la Fed est largement à l'origine de la faiblesse de l'euro par rapport au dollar, qui se rapproche du niveau de 1,0565, un creux depuis avril. Sur l'ensemble du mois, la monnaie unique accuse un repli de près de 4% par rapport au billet vert. Depuis le début de l'année, la baisse est supérieure à 12%.

Par rapport à un ensemble de devises internationales, le dollar se rapproche d'un pic de 12 ans atteint en mars. Il est en hausse de plus de 3% depuis le début du mois de novembre et en progression de près de 11% depuis le début de l'année.

La vigueur du billet vert pèse sur les cours du pétrole, avec un Brent qui accuse un repli de quelque 10% depuis le début du mois. L'or noir reste par ailleurs plombé par une situation persistante de surabondance de l'offre et d'atonie de la demande.

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 30 NOVEMBRE: PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT DE 07h00 Ventes au détail octobre +0,4% inch.

- sur un an +2,9% +3,4% DE 13h00 Inflation (1ère estimation) novembre +0,1% inch.

- sur un an +0,4% +0,3%

IPCH +0,1% inch.

- sur un an +0,3% +0,2% USA 14h45 Indice PMI de Chicago novembre 55,0 56,2 USA 15h00 Promesses de vente immob. novembre +1,0% -2,3%

VALEURS À SUIVRE

* SANOFI a demandé à la banque d'affaires Lazard d'étudier les options d'une vente ou d'une introduction en Bourse de son pôle de santé animale Merial, ce qui permettrait au laboratoire français de recueillir quelque 12 milliards d'euros qu'il pourrait réinvestir d'autres activités, ont dit à Reuters des sources proches du dossier.

* RENAULT. Le conseil d'administration de Nissan, réuni lundi au Japon, fixera plusieurs conditions "non négociables" pour rééquilibrer le rapport de force au sein de l'alliance avec Renault, en demandant notamment que la participation de Nissan dans le capital de Renault soit assortie de droits de vote, selon le Journal du Dimanche.

* ROCHE a décidé de se retirer d'un important projet visant à développer une molécule susceptible de lutter contre les "superbugs", ces bactéries devenues résistantes aux antibiotiques actuels les plus puissants, rapporte le journal NZZ am Sonntag.

* LUFTHANSA et le syndicat Verdi du secteur des services ont annoncé ce week-end la signature d'un accord salarial qui concerne quelque 33.000 personnels au sol.

* SWORD a annoncé lundi la fusion de ses activités de services au Royaume-Uni avec la société AAA, spécialisée dans l'externalisation des projets, le sourcing et le recrutement.

* LVMH a pris des parts dans le capital de Repossi qui devrait notamment permettre au joaillier italien d'étoffer son réseau de distribution, ont annoncé lundi les deux sociétés dans le journal Le Figaro.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below