12 novembre 2015 / 23:38 / dans 2 ans

LEAD 1-Cisco bat le consensus au T1 mais déçoit avec ses prévisions

* Bénéfice net +33% au T1, meilleur que prévu

* Prévisons inférieures au consensus pour le T2

* Croissance plus faible que prévu de la demande

* L‘action en baisse de 5% en après-Bourse à Wall Street (Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

12 novembre (Reuters) - L‘équipementier des réseaux Cisco Systems a publié jeudi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes mais ses prévisions pour le trimestre en cours ont déçu les analystes, faisant perdre 5% à son action dans les échanges d‘après-Bourse à Wall Street.

Le bénéfice net des trois mois au 24 octobre, premier trimestre de l‘exercice décalé de Cisco, a progressé de 33% à 2,43 milliards de dollars (2,25 milliards d‘euros), soit 48 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 59 cents, trois cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires a augmenté de 3,6% à 12,68 milliards de dollars, dépassant là aussi le consensus qui était à 12,65 milliards.

Pour le deuxième trimestre en cours, le groupe californien prévoit un BPA ajusté compris entre 53 et 55 cents et une croissance entre zéro et 2% du chiffre d‘affaires, ce qui donne une fourchette de 11,94-12,17 milliards de dollars.

Les analystes prévoyaient en moyenne un BPA de 56 cents pour un chiffre d‘affaires de 12,55 milliards, d‘après les estimations recueillies par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le dollar fort a impacté la demande pour les produits de Cisco dans l‘Asie-Pacifique, au Canada et en Amérique latine, a expliqué le directeur général Chuck Robbins, qui a succédé en juillet à l‘emblématique John Chambers.

“Nos prévisions reflètent une croissance plus faible que prévu des commandes au premier trimestre, du fait principalement de l‘environnement macro-économique incertain et de l‘impact des taux de change”, explique-t-il dans le communiqué de résultats.

Pour Alex Henderson, analyste chez Needham & Co, Cisco a pâti de son exposition aux marchés émergents. “Son exposition à ces marchés émergents est bien plus élevée que celles d‘autres entreprises”, remarque-t-il.

Cisco, qui renforce ses activités dans les solutions pour entreprises et le sans-fil afin compenser la baisse des dépenses des opérateurs télécoms, sa clientèle traditionnelle, vient d‘annoncer un partenariat avec le suédois Ericsson dont il attend un surcroît de chiffre d‘affaires d‘un milliard de dollars par an.

L‘action Cisco perdait 5% dans les transactions électroniques à Wall Street après les résultats, alors qu‘elle avait fini la séance régulière à peu près stable (+0,04%), contre la tendance du marché. (Lehar Maan à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below