23 octobre 2015 / 18:23 / il y a 2 ans

USA-Les grands noms de la high tech ont le vent en poupe

par Sweta Singh et Abhirup Roy

23 octobre (Reuters) - Alphabet, la holding de Google, Microsoft et Amazon.com ont confirmé leur percée au troisième trimestre dans les domaines qui seront les plus porteurs pour eux dans les années à venir, ce qui a eu pour effet de doper le secteur high tech vendredi à Wall Street.

Leurs actions ont monté dès l'ouverture, leur faisant gagner plus de 120 milliards de dollars de capitalisation combinée. Et l'indice Nasdaq, lourdement pondéré en valeurs high tech, gagnait plus de 2% dans l'après-midi, alors que le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 affichaient des hausses moins copieuses.

Pour Alphabet, la recherche sur internet via le mobile a pour la première fois dépassé celle effectuée depuis un ordinateur, tandis qu'Amazon a pu lui augmenter ses marges, qui faisaient souci, grâce à l'essor de ses affaires dans l'informatique dématérialisée ou "cloud".

Microsoft mise lui aussi sur le "cloud" dorénavant et cette diversification d'avec des activités qui pâtissent du ralentissement du marché des PC semble lui réussir.

Alphabet a atteint un sommet de 752,50 dollars en séance, ce qui représente une cinquantaine de milliards de dollars de capitalisation de plus, à un total de 522,5 milliards de dollars. Il conforte ainsi sa deuxième place mondiale en ces termes derrière Apple qui vaut dans les 660 milliards de dollars en Bourse.

"Il faut y voir des entreprises qui ont pris à bras le corps les défis qui se présentaient à elles", a commenté James Cakmak, analyste de Monness, Crespi, Hardt. "Pour Amazon, c'était la marge, pour Alphabet le mobile, pour Microsoft le 'cloud' ou encore la diversification hors de ses métiers habituels".

Les résultats de ces trois sociétés montrent qu'un pan important de l'économie américaine se porte très bien même si la conjoncture mondiale est elle morose, commente Adam Sarhan (Sarhan Capital). "Le secteur technologique, et plus particulièrement le secteur internet, se porte comme un charme".

D'une manière générale, l'informatique dématérialisée reste la priorité d'Alphabet, d'Amazon et de Microsoft dans la mesure où les grandes entreprises se tournent vers internet pour le stockage et la gestion de leurs données.

Le "cloud" est le segment à plus forte croissance d'Amazon et ce dernier a annoncé jeudi qu'il investissait dans de nouveaux services tel l'"internet des objets" pour profiter de cette demande de conservation et de traitement de grands paquets de données.

Même si vendre à des entreprises de l'espace de stockage sur la toile demeure une partie minuscule du chiffre d'affaires d'Alphabet, il n'en demeure pas moins que cela devient de plus en plus une priorité, a dit jeudi le directeur général Sundar Pichai. "N'importe quelle entreprise de la planète finira par se retrouver sur le 'cloud'; nous considérons donc cela comme une opportunité formidable", a-t-il déclaré.

Trente analystes au moins sur 50 qui suivent Alphabet ont relevé leur objectif de cours. C'est également le cas de 11 sur 34 pour Microsoft et de 20 moins sur 42 pour Amazon. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below