6 octobre 2015 / 05:53 / il y a 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 6 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient encore profiter mardi à l‘ouverture du regain d‘appétit pour le risque à l‘origine de la forte hausse enregistrée lundi sur l‘ensemble des grandes places mondiales.

D‘après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu‘à 0,6% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 0,5% et le FTSE à Londres 0,4%. Ces trois indices ont tous gagné plus de 2,5% lundi.

Dans un contexte de ralentissement de l‘activité en Chine, les derniers indicateurs économiques publiés tant en Europe qu‘aux Etats-Unis incitent les investisseurs à penser que la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale américaine maintiendront dans l‘immédiat leur politique monétaire accommodante. Pour la première, il s‘agirait d‘amplifier son programme de rachats d‘actifs; pour la seconde, de retarder le relèvement des taux d‘intérêt.

Comme en Europe, Wall Street a profité de cette anticipation et ses trois grands indices ont progressé de 1,56% à 1,85% lundi.

La Bourse de Tokyo évolue dans le vert mardi à l‘approche de la clôture alors qu‘a débuté la réunion de politique monétaire de la Banque du Japon, laquelle inonde elle aussi le marché de liquidités dans l‘espoir de redresser l‘inflation et l‘activité de la troisième économie mondiale.

Le rebond des cours du pétrole, avec un baril de Brent se rapprochant de 50 dollars, devrait encore profiter aux valeurs de l‘énergie et des matières premières, qui ont réalisé les meilleures performances sectorielles lundi en Europe.

Sur le marché des changes, le dollar est stable face à l‘euro, à 1,1183.

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L‘AGENDA DU 6 OCTOBRE

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

DE 06h00 Commandes à l‘industrie août +0,5% -1,4%

US 12h30 Balance commerciale août -$47,7 mds -$41,9 mds

VALEURS À SUIVRE

* BP. Le département de la Justice des Etats-Unis a annoncé lundi avoir passé un accord de plus de 20 milliards de dollars (18 milliards d‘euros) avec le groupe pétrolier britannique pour clore le dossier lié à la marée noire provoquée par l‘explosion survenue le 20 avril 2010 sur la plateforme Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique.

* BAYER. Covestro, la filiale de plastiques du groupe chimique allemand, doit effectuer ses débuts à la Bourse de Francfort dans le cadre d‘une IPO dont la taille a été réduite en raison des conditions de marché peu favorables la semaine deernière.

* CREDIT SUISSE BARCLAYS DEUTSCHE BANK. Les autorités de régulation du secteur bancaire à New York ont interrogé plusieurs dizaines de traders et de dirigeants de diverses banques pour tenter de déterminer la conformité de leurs plateformes éléectroniques d‘échanges sur le marché des devises, a-t-on appris d‘une source proche du dossier.

* VOLKSWAGEN. Le nouveau président du directoire du constructeur automobile allemand, Matthias Müller, doit s‘adresser ce mardi aux salariés du groupe pour évoquer les conséquences du scandale des émissions polluantes.

* AIR FRANCE. L‘intersyndicale de la compagnie aérienne française a demandé lundi soir une intervention du gouvernement français pour tenter de résoudre la crise que traverse le groupe, dont la direction a annoncé 2.900 nouvelles suppressions de postes et le retrait de 14 avions de sa flotte long-courrier d‘ici 2017 au cours d‘un comité central d‘entreprise (CCE) interrompu par des violences.

* RENAULT. Le conseil d‘administration programmé mardi sera consacré à son alliance avec le japonais Nissan, sur fond de tensions liées au renforcement du pouvoir de l‘Etat dans le constructeur français, croit savoir Le Figaro.

* VINCI. Le fonds souverain qatari, Qatar Investment Authority (QIA), dit lundi avoir lancé le processus de vente de jusqu‘à 6,5 millions de titres Vinci, soit environ 1,1% du capital du groupe français de BTP et de concessions.

* BUREAU VERITAS. Le spécialiste de la certification a dévoilé lundi les grandes lignes d‘un plan stratégique visant à doper sa croissance et sa rentabilité à moyen et long terme dans un environnement économique instable

* Tableau des principaux marchés mondiaux :

Bertrand Boucey, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below